TV : Mediapro met Fred Hermel dans la sauce

TV : Mediapro met Fred Hermel dans la sauce

Photo DR

La situation actuelle de Mediapro plonge les clubs français dans une énorme inquiétude. Et pourtant certains journalistes croyaient vraiment que ce diffuseur était un client sérieux pour la Ligue 1.

Il est toujours facile de réécrire l’histoire, et ils sont nombreux aujourd’hui à dire qu’ils n’avaient jamais jugé très crédible l’offre de Mediapro, à hauteur d'un peu plus d'un milliard d'euros, pour racheter les droits TV de la Ligue 1 et de la Ligue 2. Mais ce samedi, c’est Frédéric Hermel, journaliste en Espagne pour RMC et L’Equipe, notamment, qui est pointé du doigt pour une analyse faite en 2018 suite au contrat signé par la LFP avec la société dirigée par Jaume Roures. Car pour Frédéric Hermel, il semblait évident que Mediapro était un vrai partenaire sérieux pour la Ligue française et que notre pays n’avait qu’à bien se tenir. Deux ans plus tard, le naufrage de la chaîne Téléfoot semble très possible, la société sino-espagnole n’ayant pas réglé l’échéance due au football français le 6 octobre. Et des petits malins ont ressorti l’analyse de Fred Hermel et l'ont mise en vedette sur les réseaux sociaux.

« C’est qui Mediapro ? Des pros, de très très grands pros. Vraiment, c’est du très très haut niveau (…) C’est un détendeur de droits TV, mais c’est aussi un producteur exécutif, ils sont très très forts, ils sont extrêmement riches (…) C’est un professionnalisme exceptionnel (…) C’est du très solide », lançait il y a deux ans Frédéric Hermel. Forcément, avec du recul, ces propos font clairement sourire, sauf les présidents de Ligue 1, mais visiblement à l’époque Mediapro faisait aussi forte impression en Espagne. En 2020, Jaume Roures s'est mis pas mal de monde à dos en France, et tout comme l'Italie, qui avait finalement refusé de signer avec cette société, l'histoire pourrait tourner rapidement au vinaigre.