TV : Mediapro accuse le Covid, Pierre Ménès s'insurge

TV : Mediapro accuse le Covid, Pierre Ménès s'insurge

Photo Icon Sport

En grande difficulté financière, Mediapro a officiellement demandé à la LFP de renégocier le contrat des droits TV de la Ligue 1.

Il faut dire que le groupe sino-espagnol avait payé un énorme jackpot il y a deux ans pour récupérer la quasi-totalité du l’élite du football français, à partir de cette saison. Mais la situation a bien changé, et financièrement, Mediapro tire la langue et ne peut visiblement pas assumer de telles dépenses avec une situation économique bien moins réjouissante depuis la crise du Covid-19. Le dossier doit désormais se discuter avec la LFP, qui n’est clairement pas désireuse de rechigner sur le moindre centime. Mais en attendant, le versement attendu ne tombe pas, et ne devrait pas tomber prochainement, ce qui va rapidement mettre les clubs français dans le rouge. Même Pierre Ménès, qui tape régulièrement sur Téléfoot et annonce son crash depuis le début, est surpris de voir ces problèmes apparaitre aussi tôt dans la saison.

Le consultant de Canal+, chaine concurrente bien évidemment, ne trouve en tout cas aucune excuse à Médiapro. « Il a bon dos le Covid à 25 balles par mois. Perte d’audience et de publicité ? Surtout que si les matchs sont à huis clos ou presque, il faut être devant sa télé pour voir les matchs non », avance Pierre Ménès, pour qui Téléfoot n’a absolument aucune excuse. Et concernant la conclusion de cette situation, à savoir une possible remise sur le marché des droits TV de la Ligue 1, le chroniqueur se veut bien évidemment très prudent. « C’est pas d’actualité en tous cas. Mais je ne pensais pas qu’on en serait là après moins de deux mois de compétition », a avoué Pierre Ménès, pour qui Mediapro dévoile déjà des faiblesses financières alors qu’il reste encore presque quatre ans de contrat.