TV : Les salariés de Téléfoot en pleine déprime ?

TV : Les salariés de Téléfoot en pleine déprime ?

Icon Sport

A moins d’un énième rebondissement, Téléfoot cessera de diffuser la Ligue 1 et la Ligue 2 à compter du 31 janvier.

D’ici cette date, la Ligue de Football Professionnel espère que la situation ubuesque des droits TV en France sera réglée grâce à un appel d’offres qui pourrait être lancé cette semaine. En attendant, Téléfoot continue de diffuser 80 % des matchs de Ligue 1 et de Ligue 2, presque comme si de rien était alors que Mediapro ne paie plus les droits depuis le mois d'octobre. A l’antenne, les journalistes font le job mais en coulisses, l’incertitude et la déprime sont de mise selon le Midi Libre. Dans un papier paru dans les colonnes du journal ce lundi, le média indique que le moral n’est pas au beau fixe chez les journalistes, techniciens et pigistes, lesquels sont plongés dans une incertitude totale.

« Pris dans cette situation paradoxale, les salariés remplissent tant bien que mal leur mission, avant une fermeture inéluctable écrit le journal avant de poursuivre. Depuis la validation fin décembre d’un accord de retrait pour Mediapro, incapable de payer la note pour 80 % des droits TV du football français, ces salariés savent que leurs journées de Championnat sont comptées. Les contours du plan de sauvegarde de l’emploi restent inconnus car ils dépendront des modalités de fermeture de la chaîne. Si les journalistes continuent leur mission, l’amertume est bien présente » peut-on lire. Interrogé, un employé témoigne de la déprime générale qui règne au sein de la rédaction. « On se sent floués et tristes, car l’aventure était assez belle, s’émeut un employé. Je pense que, malheureusement, tous les acteurs, du directeur général au pigiste, ont été embarqués dans un truc où ils n’avaient pas de maîtrise ». Reste maintenant à voir si Téléfoot cessera bien de diffuser la Ligue 1 et la Ligue 1 à la date prévue du 31 janvier ou bien si l'incroyable aventure va durer encore quelques semaines et même mois.