TV : Mediapro propose d'aider la L1 avec Téléfoot !

TV : Mediapro propose d'aider la L1 avec Téléfoot !

Icon Sport

Alors que la LFP tente de régler le problèmes des droits TV, Jaume Roures aurait proposé d'aider la Ligue 1 jusqu'à la fin de l'actuelle saison. Et si Téléfoot n'était pas (encore) mort ?

Le 21 octobre dernier, à l’occasion d’une conférence de presse, Jaume Roures, patron de Médiapro et donc de Téléfoot, avait confirmé ne pas être en mesure de régler les échéances incluses dans le contrat signé avec la LFP pour les droits TV, mais le dirigeant du groupe sino-espagnol avait tout de même laissé la porte entrouverte à la Ligue 1. En effet, Roures avait indiqué qu’il souhaitait payer moins cher pour la saison 2020-2021 et revenir au prix normal les saisons suivantes. Une proposition qui n’a pas été acceptée, pour peu qu’elle ait été sérieuse, la Ligue de Football Professionnel récupérant en décembre ses droits après l’intervention de la justice. Reste que désormais la LFP doit commercialiser le championnat de Ligue 1 à partir du 1er février, et cela coince sérieusement, Canal+ refusant de payer dès maintenant.

Et contre toute attente, RMC affirme ce samedi qu’en attendant un repreneur, Mediapro propose tout simplement de diffuser la Ligue 1 jusqu’à la fin de saison sur Téléfoot. « Jaume Roures s’est dit prêt à poursuivre la production et la diffusion des matchs, jusqu’à la fin de saison s’il le faut, le temps qu’un diffuseur prenne définitivement le relais, explique la radio, qui précise que le patron espagnol a rencontré jeudi le personnel de la chaîne sportive afin de tenter de rétablir un minimum de confiance après le coup brutal pris par les journalistes et les techniciens de Téléfoot en apprenant la mort de leur chaine. Roures se serait montré beaucoup plus concerné au sujet de l’avenir des journalistes. Des discussions individuelles prenant en compte la situation de chacun devraient s’enclencher dans les prochains jours. » Autrement dit, le Titanic Mediapro en Ligue 1 n’a pas encore totalement coulé, même si le fiasco n’est plus très loin quand même.