TV : La LFP relance un appel d'offres et refuse les matchs de Canal+

TV  : La LFP relance un appel d'offres et refuse les matchs de Canal+

Réuni ce jeudi, le conseil d'administration de la Ligue de Football Professionnel a décidé de relancer un appel d'offres pour les droits TV mais refuse de récupérer les deux matchs dont Canal+ ne veut plus.

48 heures après le coup de tonnerre provoqué par l’annonce de Maxime Saada, qui a refusé de reprendre directement les droits TV de la Ligue 1 abandonnés par Mediapro, la LFP avait convoqué d’urgence une réunion de son conseil d’administration. Et selon l’Agence France Presse, Vincent Labrune et les clubs de foot ont accepté de relancer un appel d’offres pour les lots qui avaient été achetés par Jaume Roures, mais pas la totalité des rencontres comme l’exigeait Canal+. La chaîne cryptée estimait de son côté que si un appel d’offres devait intervenir, il devait concerner la totalité des lots et pas seulement ceux de Mediapro. Cela n’a pas convaincu la LFP qui semble avoir refusé cette demande, qui refuse de voir revenir les deux matchs vendus d'abord à Beinsports, puis cédés à Canal+ par la chaîne qatarie pour 330ME.

Selon différentes sources, la procédure d’appel d’offres va être très rapide. « La LFP aurait donc acté ce soir le lancement d'un nouvel appel d'offres en mode accéléré, qui prendrait 10-12 jours, avec une période de réflexion de 10 jours pour les candidats aux lots remis sur le marché. Pour l'instant, la ligue accepte la remise en vente accélérée des lots détenus initialement par Mediapro mais rejette la demande de canal de renoncer au lot 3. La LFP souhaiterait s'assurer et conserver les 330M€ (lot 3) + la valeur des nouveaux droits jusqu'en 2024 », précise Pierre Rondeau, spécialiste de l’économie du sport. Le suspense va donc reprendre concernant la réponse de Canal+ à ce nouvel appel d'offres pas conforme à ses exigences.