TV : L’empire Mediapro ne cèdera pas, le foot français peut trembler

TV : L’empire Mediapro ne cèdera pas, le foot français peut trembler

Photo Icon Sport

Début octobre, Mediapro a refusé de payer à la Ligue de Football Professionnel sa deuxième traite des droits TV de la saison 2020-2021.

Dans les prochaines semaines, le groupe sino-espagnol devrait également ignorer la traite du mois de décembre, ce qui place automatiquement la LFP et les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 dans une situation intenable. Devant cet incroyable défaut de paiement, Vincent Labrune a pris les devants en négociant directement avec Canal + pour la réattribution de certains lots. La chaîne cryptée fait notamment de l’affiche du dimanche soir, qui lui appartenait depuis de longues années, sa priorité absolue. Mais du côté de Mediapro, on entend trouver une solution qui permettrait à Téléfoot de conserver 80 % des matchs de Ligue 1 et de Ligue 2, comme c’est actuellement le cas.

Car le groupe sino-espagnol est un véritable empire qui s’est construit sur ce genre de bataille juridique, et qui sait donc pertinemment ce qu’il fait selon le journaliste Pere Rusiñol, ancien de Mediapro. « Mediapro a construit tout son empire avec des batailles de ce genre-là. On a un exemple d'il y a plus de dix ans où ils ont été capables de s'imposer face au plus grand groupe de communication d'Espagne. Personne ne peut affirmer que Mediapro va perdre cette bataille » a indiqué le journaliste dans une interview accordée à Europe 1. Reste maintenant à voir si le droit juridique français permettra à Mediapro de laisser trainer cette affaire encore longtemps. Ou si à force d’ignorer ses échéances de paiement, le groupe audiovisuel se verra retirer ses droits de la Ligue 1 et de la Ligue 2 pour la période 2020-2024.