TV : BeInSports protégé, la LFP veut faire cracher Canal+ !

TV : BeInSports protégé, la LFP veut faire cracher Canal+ !

Icon Sport

L’interminable feuilleton des droits TV se poursuit et ce lundi, on apprend que la LFP mise tout sur le paiement du lot 3 par Canal +.

Dimanche soir, Amazon a diffusé son premier match avec le Trophée des Champions entre Lille et le PSG. Globalement, cette grande première sur Prime Vidéo a été une réussite, le match ayant été disponible comme prévu sur la plateforme sans que personne ne rencontre de bug d’envergure comme c’est parfois le cas lors de certains lancements. A compter du week-end prochain et jusqu’en 2024, Amazon diffusera via le Pass Ligue 1, 80 % des matchs du championnat de France. Le doute reste entier sur l’identité du diffuseur des deux matchs restants par journée, ceux du lot 3 (samedi à 21 heures et dimanche à 17 heures).

La LFP veut que Canal+ passe à la caisse de force 

Ce lundi, RMC fait le point sur les avancées de ce brûlant feuilleton. Et à en croire le journaliste spécialisé Arthur Perrot, la LFP a désormais l’intention de s’attaquer plus particulièrement à Canal +, qui diffusait la Ligue 1 la saison dernière via un accord de sous-licence avec BeInSports. « Selon nos informations, la LFP pourrait demander au tribunal ce lundi si elle peut se joindre à l'action de BeIN Sports contre Canal+. La chaîne cryptée - prévenue dimanche soir de cette initiative - pourrait être sanctionnée d'une lourde amende de plus d'un million d'euros par jour de non-diffusion » dévoile la radio, qui affirme par ailleurs que la LFP souhaite concentrer ses demandes contre Canal +, et non plus contre BeInSports, davantage à l’abri après avoir fait appel à une conciliatrice, Hélène Bourouloux. Par ailleurs, une source proche du dossier confie à RMC que la LFP a un « droit de recours direct face à un sous-licencié qui fait défaut », ce qui est précisément le cas de Canal + dans ce dossier des droits TV avec ce lot 3…