TV : 112ME prêtés à la LFP, et 71ME payés par les rivaux de Mediapro

TV : 112ME prêtés à la LFP, et 71ME payés par les rivaux de Mediapro

Photo Icon Sport

Réunis ce lundi en assemblée générale, les membres de la LFP ont validé à l'unanimité le prêt de 112ME négocié par Vincent Labrune. Une somme à laquelle s'ajoute 71ME versés par Canal+, BeInSports et Free.

Face au refus de Mediapro de payer les 172ME de l’échéance d’octobre pour les droits de la Ligue 1 et de la Ligue 2, que le groupe de Jaume Roures possède jusqu’en 2024, la Ligue de Football Professionnel était réunie en assemblée générale ce lundi à Paris. Au menu de cette réunion, le prêt négocié par la LFP pour sauver l’essentiel. Faute de l’argent promis par Mediapro, Vincent Labrune a en effet obtenu un vote unanimement favorable afin de valider le prêt de 112ME négocié depuis plusieurs jours. Jeudi dernier, le conseil d’administration de la LFP avait accepté de son côté le principe de ce crédit indispensable aux clubs, dont certains se demandaient comment les salaires pourraient être payés dans les prochains jours.

Outre ces 112ME salvateurs, les dirigeants des clubs peuvent également compter sur les 71ME réglés à la date prévue, début octobre, par les autres diffuseurs des championnats de Ligue 1 et Ligue 2, à savoir Canal+, BeInSports et Free. Cela permet évidemment à tout le monde de respirer, même si dès le mois de décembre le problème risque de se poser à nouveau, Mediapro devant régler le 5 décembre la troisième échéance de son contrat avec le LFP. D'ici là, la Ligue de Football Professionnel espère faire bouger les choses à travers différentes actions en justice pour imposer au groupe sino-espagnol de régler l'addition.