PSG-OM : Un milliard pour la L1 MMA, Mediapro s'est fait enfler

PSG-OM : Un milliard pour la L1 MMA, Mediapro s'est fait enfler

Photo Icon Sport

Fort en émotion pour les supporters marseillais, le match entre l’OM et le PSG n’a toutefois pas été une bonne pub pour la Ligue 1 à l’international.

Et pour cause, la qualité du jeu proposé par les deux équipes a clairement laissé à désirer. Au-delà de l’aspect purement footballistique et esthétique, ce sont les heurts en fin de match et les cinq cartons rouges distribués par Jérôme Brisard qui donnent une image catastrophique de la Ligue 1. Téléfoot, la chaîne du groupe Mediapro, nouveau diffuseur principal du championnat de France, misait sur cette affiche pour booster ses abonnements et s’implanter définitivement dans le paysage audiovisuel de notre pays. Après avoir déboursé plus d’un milliard d’euro pour s’offrir la Ligue 1, le groupe doit être assez perplexe au lendemain de ce match en mode arts martiaux mixtes (MMA) selon Daniel Riolo…

Mediapro s’est fait « enfler » selon Riolo

« C’était la première grosse affiche du nouveau diffuseur. Celui qui a claqué le milliard. C’était aussi le premier match du nouveau patron de la LFP. Le néant proposé par les deux équipes les plus populaires de notre championnat est comme un symbole. Oui Mediapro s’est fait "enfler" et non le nouveau boss du foot français ne changera rien. Soyez en sûrs, notre L1 coule chaque jour un peu plus. Je n’aurais jamais eu l’indécence de demander une telle publicité pour mon dernier livre "Cher Football Français" » analyse Daniel Riolo avant d’évoquer plus en profondeur la victoire olympienne au Parc des Princes. « L’OM a donc gagné et ses supporters, après 9 ans de disette, ne vont principalement retenir que ça. Mais par pitié qu’on ne vienne pas me parler de coup tactique. En jouant comme l’aurait fait Dijon au Parc, l’OM avait 90% de chances de perdre. Il restait peu de place pour la victoire. Un contre et plus surement un coup de pied arrêté. C’est ce qu’il s’est passé. Quand on opte pour ce football, il faut bien défendre avoir un bon gardien (Mandanda est l’homme du match) et espérer aussi que l’adversaire ne soit pas efficace ». Assurément, une soirée à oublier pour le foot français et pour le PSG. Mais pas pour l’OM, qui a mis fin à neuf ans de disette face à Paris au Parc des Princes…