PSG-OM : Deux matchs pour Alvaro, Vincent Duluc a tranché

PSG-OM : Deux matchs pour Alvaro, Vincent Duluc a tranché

Photo Icon Sport

Mercredi soir, la commission de discipline de la LFP a pris la décision d’infliger quatre matchs de suspension à Angel Di Maria en raison de son crachat en direction d’Alvaro Gonzalez.

« La sanction est dure et difficile. Comme nous ne jouons pas en semaine, la sanction devient encore plus longue. Ce que j'ai fait, je l'ai fait par réaction parce qu'il y a eu des mots qui ne m'ont pas plu de l'autre côté » a lancé le milieu offensif du Paris Saint-Germain sur les ondes de la Radio Continental en Argentine. De son côté, Alvaro Gonzalez n’a pas encore été sanctionné puisque le dossier de l’Espagnol et de Neymar sera étudié la semaine prochaine par la commission de discipline. Mais aussi surprenant que celui puisse paraître, Vincent Duluc a fait savoir sur La Chaîne L’Equipe qu’il aurait bien infligé deux matchs de suspension à Alvaro Gonzalez… pour simulation, le crachat de Di Maria ne l’ayant pas atteint mais l'ex-défenseur de Villarreal ayant fait mine de s'essuyer le visage.

Duluc réclame une sanction à l'encontre d'Alvaro

« Ce n’est pas possible qu’Alvaro Gonzalez ne prenne rien. Il y a au moins simulation, il doit au minimum prendre deux matchs pour simulation. Il se tient la joue alors que le truc tombe un mètre devant lui. Il y a un moment où il faut le dire, son attitude a été pourrie. Son attitude a été pourrie du début à la fin de ce match entre le PSG et l’OM » a lancé le consultant de L’Equipe d’Estelle, lequel n’a pas manqué de surprendre ses confrères en plein direct avec cette prise de position pour le moins étonnante. Il faut dire qu’en cette période de Covid-19, bien que le crachat d’Angel Di Maria n'ait pas atteint le défenseur de l'OM, c'est surtout cette attitude qui a marqué les esprits. Mais comme souvent dans ce Classique peu recommandable, personne n'en ressort grandi et Alvaro n'y échappe pas.