Nice–OM : Galtier conteste la VAR, il n'a frappé personne

Nice–OM : Galtier conteste la VAR, il n'a frappé personne

Icon Sport

Une vidéo filmée par un spectateur montre que Christophe Galtier met vigoureusement la main sur le directeur technique de l’OM, David Friio. En conférence de presse, l’entraîneur de l’OGC Nice s’est défendu.

La commission de discipline de la Ligue Professionnelle de Football (LFP) a communiqué ses premières décisions mercredi soir, après les incidents de Nice-OM dimanche dernier. Quelques sanctions sont déjà tombées. Nice – Bordeaux se jouera à huis clos le samedi 28 août à 17h. Le préparateur physique de l’OM, Pablo Fernandez, est suspendu jusqu’à nouvel ordre. Le mercredi 8 septembre, la commission livrera son verdict en ce qui concerne l’envahissement du terrain, le score du match et les sanctions pour les acteurs du jeu. L’un d’entre eux est éventuellement dans le viseur : Christophe Galtier. L’OM se sert d’une vidéo filmée par un spectateur pour le faire sanctionner. On y voit l’entraîneur de Nice attraper David Friio, le directeur technique de l’OM, par le cou. Les deux hommes se connaissent. David Friio avait été nommé recruteur à l’ASSE au moment du départ de Christophe Galtier, en mai 2017. Le coach français s’est expliqué en conférence de presse ce jeudi.

« Je n'avais aucune volonté d'agresser »

« Je n'ai pas de commentaire à faire là-dessus. Évidemment, j'ai vu et entendu. La commission de discipline travaille sur l'ensemble des événements, il faut la laisser faire. Après, il y a aussi la personne que j'aurais soi-disant agressée à qui il faut poser la question. Ma version, ce n'est pas la mienne, c'est la vérité. Elle est simple. Je connais David Friio, on s'est croisé à Saint-Etienne. Quand il est entré sur le terrain, ça faisait un moment qu'il y avait du monde. Je lui ai demandé à ce que tout le monde puisse rentrer dans le vestiaire. Je l'ai pris par le cou à ce moment-là et il a baissé sa tête. Je n'avais aucune volonté d'agresser. Cinq minutes après, on était dans le couloir et on parlait ensemble. Les images, on fait des zooms et des pauses. Un geste comme ça devient une gifle ou un coup de poing. Je ne vais pas rentrer dans le travail de la commission », a déclaré Christophe Galtier, qui promet donc qu’il n’y avait aucune violence dans son geste, mais reconnait qu'il a quand même pris le scouting manager de l'OM par le cou dans l'échauffourée. La commission de discipline tranchera, et non pas l’OM ou Christophe Galtier lui-même.