LFP : Al-Khelaïfi boycotté, les présidents vont voter Denisot

LFP : Al-Khelaïfi boycotté, les présidents vont voter Denisot

Photo Icon Sport

A l’approche des élections à la Ligue de Football Professionnel prévues jeudi, un favori se démarque pour la présidence. Il s’agit de Michel Denisot, dont le principal adversaire a le malheur d’être soutenu par le Paris Saint-Germain.

Qui pour succéder à Nathalie Boy de la Tour ? Jeudi prochain auront lieu les élections tant attendues de la Ligue de Football Professionnel. Pour le moment, aucun candidat à la présidence ne s’est officiellement présenté. Mais selon la tendance qui se dessine, deux dirigeants semblent en mesure de l’emporter. Il s’agit d’abord de Michel Denisot (75 ans), soutenu par le patron de la Fédération Française de Football Noël Le Graët. Et bien connu après ses passages aux commandes des sports à Canal+, du Paris Saint-Germain ou de Châteauroux. Lui qui siège actuellement au conseil d’administration de la LFP dont il a refusé le trône en 2016.

Son principal adversaire François Morinière (55 ans) aura donc fort à faire après s’être distingué en tant que directeur général de L’Equipe, puis à la tête du groupe Labruyère, spécialisé dans le vin, depuis 2017. Mais ce fan de l’AS Saint-Etienne, lui, peut compter sur le soutien du Lyonnais Jean-Michel Aulas et surtout du Parisien Nasser Al-Khelaïfi. En effet, ces deux dirigeants voient en lui le candidat parfait pour développer leur projet qui consiste à créer une société commerciale pour gérer le business de la LFP. C’est pourquoi Victoriano Melero, secrétaire général du PSG, a contacté tous les présidents de L1 pour les convaincre de voter pour François Morinière. Sans doute une terrible erreur… Car selon L’Equipe, cet activisme du Qatari agace et inquiète les présidents de L1, tous méfiants et donc prêts à privilégier Denisot qu’ils connaissent beaucoup mieux.