L1 : Un prêt de plus de 150 ME, la LFP à la rescousse

L1 : Un prêt de plus de 150 ME, la LFP à la rescousse

Photo Icon Sport

Suite à l’arrêt définitif de la Ligue 1, voté jeudi dernier lors d’un Conseil d'Administration de la LFP, certains clubs de Ligue 1 s'inquiètent par rapport à leur avenir économique.

La crise sanitaire du coronavirus touche toutes les entreprises de France, même les clubs de football. Si certains d’entre eux, comme le PSG ou l’OL, vont franchir cette mauvaise passe sans trop de soucis, d’autres formations de L1 vont souffrir. Ce sera notamment le cas de l’OM, qui était déjà dans de sales draps avant l’arrêt des matchs. Mais sans les revenus des Droits TV et sans les recettes autour des matchs, des clubs frôleront la banqueroute d’ici à la reprise du championnat de France en août prochain. C’est donc pour cette raison que la Ligue a décidé d’agir pour sauver ses clubs. Cette semaine, Didier Quillot avait présenté un projet avec des aides de l’Etat, et celui-ci serait sur le point d’aboutir.

En effet, selon RMC, « la LFP est en passe d’obtenir un Prêt Garanti par l’Etat pour sauver le football français ». Une nouvelle qui va ravir les présidents. Ce prêt servira notamment à « combler le vide laissé par l’absence du versement des Droits TV », sachant que Canal+ et beIN Sports ne donneront pas les derniers chèques de la saison, estimés à 162 millions d’euros. Désormais, la Ligue se réunira lundi pour « définir la répartition de cette somme entre les différents clubs », qui ne manquera sûrement pas de faire débat. Dans tous les cas, ce PGE permettra aux clubs de L1 de limiter la casse et de faire le joint jusqu’au premier versement de Mediapro, prévu en août prochain.