L1 : Un nouvel arrêt total du football est-il possible ?

L1 : Un  nouvel arrêt total du football est-il possible ?

Photo Icon Sport

Depuis le 30 octobre, la France a opté pour un nouveau confinement afin d’endiguer la propagation du Coronavirus. Celui-ci devrait durer jusqu'au début du mois de décembre.

Des mesures plus souples que lors du premier confinement, qui avait débouché sur l’arrêt total de toutes les activités non essentielles. Le football, qui peut paraitre bien évidemment secondaire en ce temps délicats, en avait pâti avec la fin des compétitions et des pertes colossales sur le plan financier pour les clubs. Pour le moment, le confinement en cours est moins contraignant et n’empêche pas la poursuite des championnats professionnels. Mais les chiffres de la santé publique tombent chaque jour, et l’aggravation de la situation est constatée, avec un pic encore loin d’être atteint selon les autorités sanitaires.

Un durcissement du confinement, ou même la mise en place d’un nouveau confinement général, n’est pas à écarter, et d’autres pays se posent déjà la question. L’Irlande et le Pays de Galles sont passés à un confinement plus musclé, et la tendance va à un durcissement rapide des mesures, avec comme objectif d’en sortir pour Noël afin d’offrir ce répit à la population. Selon Europe 1, le gouvernement pourrait très bien décider des mesures plus strictes si jamais le confinement « light » ne donnait pas de résultats rapidement. Au point d’envisager un nouveau confinement sévère comme au printemps, ce qui conduirait à la fermeture de commerces et entreprises encore ouvertes, à l’arrêt des écoles et des compétitions sportives, même professionnelles ? La situation ne semble pas en être à ce niveau, mais les 15 jours prochains sont jugés comme critiques pour mettre un terme à la propagation du virus, et éviter des mesures aussi draconiennes qu’au début de l’année.