L1 : Un an de Covid, c’était déjà OL-Reims

L1 : Un an de Covid, c’était déjà OL-Reims

Il y a un an jour pour jour, Emmanuel Macron s’adressait aux Français pour annoncer un confinement général qui allait littéralement paralyser le pays, ce afin de faire face à la pandémie de Covid-19.

Comme de nombreux domaines, le football était touché par cette décision venue d’en haut, et la saison de Ligue 1 s’arrêtait ainsi provisoirement, puis finalement définitivement quelques semaines plus tard. Un souvenir douloureux pour l’OL, qui avait vu le classement être figé au quotient, et être ainsi privé d’une place européenne qui pouvait encore lui revenir si la saison avait pu se poursuivre. A Lyon, tout s’est ainsi arrêté quelques heures avant une rencontre prévue le 13 mars 2020 face à Reims. Cette dernière avait été annulée au dernier moment alors qu’elle devait se jouer à huis-clos, en raison des conditions sanitaires qui se détérioraient. Les joueurs rémois étaient pourtant arrivés sur place depuis la veille et se préparaient à affronter l’OL, avant que la décision de la LFP et de la Ministre des Sports ne tombe, mettant le football amateur comme professionnel sur pause. 

Ce vendredi soir, pour le compte du premier match de la 29e journée, l’OL retrouve ainsi Reims un an après les faits, cette fois à Auguste-Delaune. Un clin d’oeil qui montre qu’en un an, le football a repris ses droits, même si c’est toujours dans des conditions particulières, avec de grosses mesures de prudence et sans aucun public. L’occasion pour Lyon de prendre une revanche sur cette saison arrêtée brutalement, en poursuivant notamment une série d’invincibilité à l’extérieur qui dure depuis six mois et un revers face à Montpellier, le 15 septembre 2020, rappelle Le Progrès. Ce serait alors une belle manière de prendre provisoirement la tête de la Ligue 1, en attendant sereinement les performances du PSG et de Lille face à Monaco, dans les heures qui suivent.