L1 : PSG-OM, l'arbitre Jérôme Brisard félicité pour son match

L1 : PSG-OM, l'arbitre Jérôme Brisard félicité pour son match

Photo Icon Sport

Visé par Leonardo après PSG-OM, Jérôme Brisard a reçu le soutien de Pascal Garibian, DTN de l'arbitrage en France.

14 cartons jaunes, 5 expulsions : Voilà le terrible constat de ce Classique rentré tristement dans l’histoire ce dimanche soir. Après le chambrage de Dimitri Payet suite à la finale de la Ligue des Champions perdue par le PSG contre le Bayern et les banderoles dénigrantes des supporters parisiens, les acteurs de la rencontre voulaient en découdre. Ils n’ont pas manqué leur coup. Jérôme Brisard, au sifflet sur la pelouse du Parc des Princes, en a pris pour son grade. Le directeur sportif parisien Leonardo n’a pas été tendre avec l’officiel après la rencontre. Il a pointé du doigt son manque d’expérience de l’arbitre pour diriger un tel sommet du foot. Dans la tourmente, Jérôme Brisard peut heureusement compter sur Pascal Garibian, Directeur Technique National de l’arbitrage, qui l'a défendu. 

Ce dernier a protégé l’officiel en insistant que les bonnes décisions ont été prises, mais les joueurs n’en ont fait qu’à leur tête. « N’importe quel arbitre aurait pris les mêmes décisions. Il n’a fait que son devoir, je tiens à souligner son courage et son sang-froid jusqu’au bout parce que le premier devoir de l’arbitre est de protéger l’intégrité physique des joueurs. Dès le début du match, Jérôme a sorti les premiers cartons jaunes pour limiter l’excès d’engagement. Dès la 9e minute, chose assez rare, il a appelé les deux capitaines pour les mettre face à leurs responsabilités par rapport à l’intensité et l’agressivité, et malheureusement il n’a pas été entendu », a-t-il déclaré à l’AFP. Le patron de l'arbitrage français clôt le chapitre, oubliant l'incroyable jaune reçu par Gueye, et surtout le but refusé à Benedetto pour un hors-jeu de Thauvin introuvable à la VAR...