L1 : Pierre Ménès craque pour Rennes et sa recrue en or

L1 : Pierre Ménès craque pour Rennes et sa recrue en or

Photo Icon Sport

Il n’y a pas eu que la boucherie PSG-OM ce dimanche en Ligue 1. Nouvelle programmation oblige, les rencontres se sont enchainées pour permettre à trois nouveaux leaders de prendre leurs marques.

Lille qui a souffert pour venir à bout de Metz (1-0), Monaco qui démarre de manière solide face à Nantes (2-1), et surtout Rennes qui a pris le meilleur à Nîmes (4-2). Le club breton se montre impérial à tous les niveaux, et ce en dépit des rumeurs de transferts sur certains de ses joueurs comme Mendy ou Niang, non retenus. Malgré cela, le club breton a fière allure et démontre la profondeur de son banc et l’efficacité de ses joueurs, à commencer par sa nouvelle recrue Serhou Guirassy. L’ancien amiénois a inscrit un doublé, et aurait même pas se payer un triplé en fin de match, signe d’une acclimatation express dans une formation où tout fonctionne, reconnait un Pierre Ménès admiratif sur son blog.

« La troisième équipe à 7 points, c’est celle qui me séduit le plus depuis le début du championnat : le Stade Rennais, qui l’a emporté 4-2 aux Costières. Rennes a des arguments à faire valoir avec notamment sa nouvelle recrue Guirassy, auteur d’un doublé. Il était déjà extrêmement intéressant avec Amiens et il confirme toutes ses qualités dès sa première titularisation avec le club breton. Son premier but est magnifique, le second est un véritable « but de buteur ». Il y a beaucoup de possibilités dans cette équipe rennaise. Stéphan dispose de plusieurs solutions, notamment devant. Et l’effectif est beaucoup plus copieux qu’il en a l’air, parce qu’il y a des jeunes - évidemment, je ne parle pas là de Camavinga - qui sont tout à fait capables d’apporter quelque chose dans cette équipe. La semaine prochaine, le calendrier nous offre un alléchant Rennes-Monaco, un match entre co-leaders qui nous en dira plus sur les vraies possibilités bretonnes », a souligné le chroniqueur de Canal+, parfois critique en ce qui concerne le management de Julien Stéphan, mais qui ne peut que reconnaitre les progrès constants de Rennes depuis quelques années désormais.