L1 : Nice-OM relégué dans le multiplex, Canal+ fait le bonheur d'Aulas

L1 : Nice-OM relégué dans le multiplex, Canal+ fait le bonheur d'Aulas

Pour le compte de la 4e journée de Ligue 1, le match entre l’OGC Nice et l’Olympique de Marseille n’aura pas droit à l’exposition attendue. La rencontre se jouera dimanche à 15 heures et sera diffusée dans le multiplex de Prime Video. En cause, certaines contraintes imposées aux diffuseurs et le choix étonnant de Canal+.

Non, la programmation de cette 4e journée de Ligue 1 ne contient aucune erreur. Le match entre l’OGC Nice et l’Olympique de Marseille se jouera bien dimanche à 15 heures. Un horaire habituellement réservé aux rencontres les moins alléchantes pour les téléspectateurs. Sans vouloir minimiser l’importance des matchs Brest-Montpellier, Lorient-Clermont et Troyes-Angers, l’affiche entre Aiglons et Marseillais méritait sans aucun doute une meilleure exposition.

Reims-OL préféré à Nice-OM

On pouvait effectivement s’attendre à la voir programmée sur l’une des deux dernières cases du dimanche. Alors pourquoi ce choix étonnant ? D’un côté, les contraintes imposées aux diffuseurs n’ont pas laissé beaucoup de choix. En effet, l’OGC Nice ayant disputé son barrage retour de Ligue Europa Conférence contre le Maccabi Tel-Aviv (2-0, ap) jeudi soir, la Ligue de Football Professionnel, sur la base d’un accord passé avec les chaînes, empêchait la programmation de Nice-OM le samedi ou le dimanche à 13 heures. Il restait alors les cases de 20h45 ou de 17h05.

Mais cette 4e journée de Ligue 1 nous offre également le match entre le Paris Saint-Germain et l’AS Monaco, soit l’une des 10 meilleures affiches automatiquement placée le dimanche soir. Dans ce cas, Nice-OM aurait pu atterrir en fin d’après-midi sur les antennes de Canal+. Mais selon une information relayée par Eurosport, la chaîne cryptée a privilégié la rencontre entre le Stade de Reims et l’Olympique Lyonnais. Voilà comment Nice-OM s’est retrouvé dans le multiplex de Prime Video, qui ne se plaindra pas du choix étrange de son concurrent.