L1 : Les footballeurs déconfinés avant les autres, la mesure choc

L1 : Les footballeurs déconfinés avant les autres, la mesure choc

Photo Icon Sport

Toute la France est à l’arrêt en raison de la pandémie de Coronavirus qui sévit sur la planète, et en dehors des services et commerces utiles à la population, le temps s’est arrêté.

Les conséquences économiques seront bien sûr dévastatrices pour beaucoup de monde, et les clubs de football sont entrés en mode panique. Il faut dire que les deux diffuseurs principaux de la Ligue 1 ont annoncé qu’ils ne verseraient pas la prochaine échéance de leur contrat, sachant qu’il n’y a plus de matchs au programme. De quoi jeter un gros froid au sein de clubs français qui avaient déjà du mal à équilibrer leurs comptes quand les choses suivaient leurs cours. En conséquence, la LFP fait tout pour faire reprendre le football, et si possible avant tout le reste.

C’est la révélation faite par Le Parisien ce jeudi, et qui évoque la volonté des clubs de reprendre au plus vite, pour finir le championnat et toucher les droits télés qui vont avec. Pour cela, des présidents de clubs ont émis l’idée de créer des « passe-droits dans le confinement » pour permettre aux joueurs de s’entrainer, quitte à rester dans les centres d’entrainement. De manière à ce que les clubs soient prêts à jouer dès que possible, quitte à prendre un peu d’avance sur tout le monde à coups de dérogations et de tests anticipés. Un scénario envisagé par la LFP dans la réunion de son bureau du 27 mars dernier, et qui démontre l’envie très pressante des clubs de reprendre le football. Une volonté d’aller plus vite que la musique récurrente en Europe, puisqu’en Allemagne ou même en Italie, certains clubs poussent pour pouvoir rapidement reprendre, y compris dans le pays le plus touché par le Covid-19.