L1 : Le PSG champion, l’OM en C1 et l’OL en C3 ?

L1 : Le PSG champion, l’OM en C1 et l’OL en C3 ?

Photo Icon Sport

Officiellement suspendu en raison de la pandémie de coronavirus qui touche la France, le championnat de Ligue 1 n’est pas certain de pouvoir reprendre d’ici la fin de la saison.

Et pour cause, il reste 10 journées à disputer d’ici la fin de la saison, et la date du 30 juin bloquera sans aucun doute la Ligue de football professionnel au moment de décider des nouvelles dates des 10 dernières journées de Ligue 1 puisque de nombreux joueurs arrivent en fin de contrat à cette échéance. Bien évidemment, tout le monde espère que la situation sanitaire va rapidement s’améliorer mais pour l’heure, c’est loin d’être le cas et la question d’un arrêt définitif de la Ligue 1 se pose donc. Reste à savoir, si tel était le cas, qui serait champion et quelles seraient les équipes qualifiées en Ligue des Champions et en Ligue Europa.

Pour l’avocat spécialisé en droit du sport Sevan Karian, le plus logique serait de prendre le classement au soir de la 27e journée pour déterminer les qualifiés en coupe d’Europe et les relégués en seconde division. « L’article 519 du Règlement des compétitions prévoit que ces règles d’accession et relégation s’appliquent “à l’issue de la dernière journée de Championnat”. Mais il n’y a pas de définition claire de ce qu’est la “dernière journée”. L’article 518 précise que chaque ligue est composée de 20 clubs, avec une phase aller et une phase retour comptant chacune 19 “matches”. Cela est-il synonyme de “journées” et la “dernière” est-elle nécessairement la 38e, je ne pense pas » explique l’avocat dans les colonnes de L’Equipe avant de conclure.

« Au vu des circonstances actuelles, et le terme “dernière journée” n’étant pas clairement défini, on pourrait considérer que la dernière journée est celle qui a été effectivement jouée par toutes les équipes. Il s’agirait alors de la 27e en Ligue 1 (la 28 e ne serait pas prise en compte puisque le match Strasbourg-PSG a été reporté) et la 28e en Ligue 2. Et le classement actuel serait le classement final. Vu le stade avancé du Championnat, cela me paraîtrait en tout cas plus logique qu’une annulation totale ». Une situation qui ferait donc le bonheur de Paris, de Marseille ou encore du Stade Rennais mais beaucoup moins de Lyon et de Lille par exemple, qui espèrent encore se qualifier en Ligue des Champions. Assurément, il est encore trop tôt pour se prononcer mais ce débat risque d’enflammer les présidents de clubs de Ligue 1 dans les prochains jours…