L1 : Le PSG bat l'OM, mais quel ennui !

L1 : Le PSG bat l'OM, mais quel ennui !

32e journée de Ligue 1 :

Parc des Princes.

Paris Saint-Germain - Olympique de Marseille : 2-1.

Buts : Neymar (12e) et Mbappé (45e+5 sur penalty) pour le PSG ; Caleta-Car (31e) pour l’OM.

Lors d'un Classique assez ennuyant, le Paris Saint-Germain a dominé l’Olympique de Marseille grâce à Neymar et Kylian Mbappé (2-1).

Dans un Parc des Princes très calme à cause de la grève des ultras parisiens, le choc de la 32e journée de championnat mettait un peu de temps à s'enflammer. Mais dès la première occasion, le PSG faisait mouche. Lancé en profondeur par-dessus la défense par Verratti, Neymar ouvrait effectivement la marque en lobant Pau Lopez d’un tacle acrobatique (1-0 à la 12e). Après un début de match compliqué, l’OM se réveillait peu à peu. Suite à une opportunité de Mbappé (20e), Caleta-Car finissait même par égaliser ! Sur un corner de Payet mal repoussé par Donnarumma, le défenseur croate profitait d’un cafouillage pour crucifier Paris du bout du pied droit (1-1 à la 31e). Dans la foulée, Neymar (34e) et Messi (40e) étaient tout proche du 2-1, mais c’est finalement Mbappé qui faisait la différence juste avant la mi-temps, en transformant un penalty généreusement accordé par François Letexier pour un coude de Rongier dans la surface marseillaise (2-1 à la 45e+5).

Au retour des vestiaires, la partie se tendait et Neymar perdait un peu ses nerfs (56e). Après un bon retour de Caleta-Car sur Mbappé (73e), le champion du monde français pensait faire le break, mais son but était refusé pour un hors-jeu (75e). Le même sort frappait ensuite Saliba, qui n'égalisait finalement pas à cause d’un hors-jeu de quelques centimètres sur un coup-franc de Payet (85e). Dans le temps additionnel, le match partait dans tous les sens, mais le tableau d'affichage ne bougeait plus jusqu'au coup de sifflet final.

Grâce à cette victoire contre son meilleur ennemi (2-1), le PSG fait un pas de plus vers le titre de champion de France avec 15 points d’avance sur l’OM à six journées de la fin. De son côté, Marseille chute pour la première fois depuis le début du mois de mars après huit victoires de suite. Un revers qui permet à Nice de revenir à cinq longueurs dans la course au podium. Mais avec le faux-pas de Rennes contre Monaco, l’OM garde tout de même son destin en mains pour la deuxième place.