L1 : Le plan des médecins pour la reprise, quelle galère !

L1 : Le plan des médecins pour la reprise, quelle galère !

Photo Icon Sport

Reprise des entraînements le 11 mai et retour de la Ligue 1 le 17 juin prochain, tel est le plan de la Ligue de Football Professionnel pour terminer le championnat en cours.

Bien évidemment, ce scénario est conditionné par les décisions gouvernementales en cette période de crise sanitaire. En attendant de connaître, la semaine prochaine, les décisions de l’Etat au sujet du déconfinement des sportifs de haut-niveau, les médecins des clubs français, via l’association des médecins des clubs professionnels (AMCFP) ont envoyé une version précise de leur plan de déconfinement pour les footballeurs, rapporte RMC. Tout d’abord, les médecins de clubs demandent que les dirigeants se rapprochent des joueurs afin de connaître leurs donnés physiques et le niveau d’activité de chaque joueur. Autrement dit, faire un bilan des exercices réalisés par chaque joueur durant cette longue période de confinement.

Ensuite, c’est un marathon de quatre étapes qui attend les clubs et les joueurs. La première sera bien évidemment celle des tests médicaux entre le 11 et le 15 mai. Au programme : tests Covid-19, biologiques, cardiaques et psychologique avant une deuxième étape de reprise individuelle. Celle-ci est estimée à sept jours minimums par les médecins de clubs professionnels. La troisième étape consistera à copier les clubs allemands avec une reprise par petits groupes. Cette troisième étape devrait également être de sept jours, ce qui nous emmène déjà au 29 mai. Et c’est à cette date précise que les médecins envisagent un retour à l’entraînement collectif, à condition que les joueurs soient testés au Covid-19 au moins une fois par semaine. Concernant les entraînements, ils pourraient s’effectuer avec le port du masque obligatoire pour les joueurs dans un premier temps, sauf pour les exercices physiques et une distance de quatre mètres entres les joueurs. En conclusion, les médecins indiquent qu’il sera nécessaire de proposer dans les prochaines semaines une stratégie sanitaire concernant les transports, les mises au vert mais également la protection des arbitres. De nouvelles informations devront donc être apportées d’ici au 11 mai.