L1 : Le choc ! Canal+ refuse de payer 110ME au foot français !

L1 : Le choc ! Canal+ refuse de payer 110ME au foot français !

Photo Icon Sport

En pleine crise, les clubs de L1 ont appris que Canal+ refusait de payer le 5 avril prochain les 110ME que la chaîne devait verser à la Ligue de Football Professionnel.

L'épidémie de coronavirus frappe de plein fouet toute la planète, et même si les dirigeants des clubs de Ligue 1 espèrent pouvoir reprendre rapidement le Championnat, ils sont désormais de plus en plus conscients que cela ne sera pas aussi facile qu'ils l'espéraient il y a encore une semaine. Tandis que la France sera confinée au moins jusqu'au 15 avril, comme l'a annoncé vendredi le Premier Ministre, la Ligue de Football Professionnel a appris une très mauvaise nouvelle. En effet, dans un courrier adressé à Nathalie Boy de la Tour et Didier Quillot, les dirigeants de Canal+ ont fait savoir que la chaîne cryptée refusait de payer l'échéance de 110ME qui devait être versée le 5 avril. Dans une lettre que le quotidien L'Equipe s'est procuré, Maxime Saada justifie la position de la chaîne qu'il dirige.

Pour le patron de Canal+, ce refus de signer le chèque est très facile à justifier. «  Cette suspension de paiement s'inscrit dans un contexte où la crise sanitaire affecte durement la quasi-totalité des activités de notre groupe. Nos activités de télévision payante en France sont fortement impactées par la fermeture d'une part importante de nos canaux de vente et par l'affaiblissement de l'attractivité de nos offres Sport. Nos revenus publicitaires sont en chute libre (...) Nos activités de télévision à l'international et Studiocanal sont également sévèrement touchées. Nous sommes donc dans l'obligation de prendre les mesures nécessaires pour atténuer l'impact financier de cette crise (...) Certaines ligues et certains clubs à l'étranger, notamment en Allemagne, semblent avoir pris des initiatives de façon à soutenir les clubs nationaux et à réduire les charges liées aux joueurs », rappelle Maxime Saada. Cette décision est évidemment un coup terrible porté aux clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 dont certains sont déjà financièrement plus que dans le rouge, le chômage partiel ne pouvant pas être une solution miracle. Nul doute que cette décision de Canal+ devrait vite appeler à une réaction de la Ligue de Football Professionnel.