L1 : La reprise inquiète terriblement Raymond Domenech

L1 : La reprise inquiète terriblement Raymond Domenech

Photo Icon Sport

Mardi après-midi, les clubs de football professionnels sauront officiellement s’ils sont autorisés à reprendre les entraînements à compter du 11 mai.

En effet, Edouard Philippe présentera son plan de déconfinement détaillé face aux députés. Tous les secteurs d’activité seront passés en revue et les athlètes de haut niveau seront donc fixés sur leur sort. En attendant, les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 travaillent d’arrache pied afin d’être prêts dans le cas où le gouvernement leur donnerait le feu vert. Un protocole de reprise a d’ores et déjà été élaboré par les médecins des clubs professionnels. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est très complexe avec des tests de dépistage très réguliers au Covid mais également un bilan psychologique et cardiaque à effectuer sur chaque joueur. Un protocole poussé au maximum qui est évidemment nécessaire afin de reprendre en toute sécurité mais qui risque de creuser les inégalités selon le patron du syndicat des entraîneurs, Raymond Domenech.

« Pour le moment, ce ne sont que des propositions. C’est le gouvernement qui a la maîtrise et qui décidera de les valider ou non. Les clubs essaient de construire quelque chose pour finir le championnat. On est tous attentifs à ces démarches, à commencer par les joueurs et les entraîneurs. C’est une vraie usine à gaz, mais nécessaire pour assurer la sécurité de tout le monde. Les médecins qui se sont réunis pour établir ces documents ne sont pas des abrutis. Ce sont des gens sensés, raisonnables, qui n’ont pas envie de prendre de risque. Les mesures seront-elles applicables partout ? C’est la vraie question. Et comment vérifiera-t-on que le cadre est bien respecté ?  Dans les gros clubs, ça ne devrait pas poser de souci, car les médecins sont salariés, ont parfois leur cabinet sur place et certains sont accompagnés d’une équipe. Ils pourront tester, contrôler, surveiller tout le monde. Mais quid des clubs de Ligue 2 et de National qui font appel à des médecins à la « pige », seulement une fois ou deux par semaine ? Dans quels locaux se feront les tests ? Sans parler des clubs qui ont mis à disposition leurs installations pour les autorités sanitaires, en Ligue 1 comme en Ligue 2… Pour ceux-là, tout cela me paraît très compliqué à mettre en place.  Encore une fois, les entraîneurs demandent que tout le monde puisse reprendre dans les mêmes conditions de sécurité et les mêmes délais. Là, il y a encore plein d’interrogations qui font qu’on est dans l’expectative » a commenté Raymond Domenech, joint par Ouest-France. Comme il l’a indiqué dès le début de la crise, l’ancien sélectionneur de l’Equipe de France est donc favorable à une reprise de la Ligue 1. Mais craint tout de même que tous les clubs ne puissent pas gérer avec autant de facilités le protocole de reprise…