L1 : Fin du suspense, Edouard Philippe achève JM Aulas

L1 : Fin du suspense, Edouard Philippe achève JM Aulas

Photo Icon Sport

Au milieu de toutes ses annonces concernant la deuxième phase du déconfinement, qui débutera le 2 juin prochain en France, Edouard Philippe a évoqué le cas du football et de la Ligue 1.

Ce jeudi, le Premier Ministre a fait le point sur la situation de notre pays face à la crise sanitaire du Covid-19. Alors que la pandémie est en phase descendante, le sport va pouvoir reprendre ses droits. Même si de nombreux sportifs vont relancer la machine dès le 2 juin, avec les réouvertures des piscines et des salles de sport en zone verte, les sports collectifs resteront, eux, interdits jusqu’au 21 juin, avec des stades fermés au public. Si la compétition ne pourra donc pas reprendre avant cette date-là, sachant que les rassemblements de plus de dix personnes restent également interdits dans l'espace public, les footballeurs pros pourront quand même reprendre l’entraînement dès mardi prochain, sous réserve d'un respect d'un protocole sanitaire strict. Mais cela ne signifie pas pour autant que la saison 2019-2020 de Ligue 1 va reprendre, d’après les dires d’Édouard Philippe.

« Il ne m'appartient pas de me prononcer sur les décisions des Ligues et des Fédérations, mais il me semble que pendant deux mois et demi, les compétitions ont été interrompues pour d'excellentes raisons. Je l'assume parfaitement. Nous avons indiqué aujourd'hui que l'utilisation des stades est encore sujette à des limitations, et nous avons indiqué que la pratique des sports collectifs, qui sont par définition des sports de contact, rendait l'exercice de ces sports encore interdit… J'espère personnellement que le moment de reprendre viendra bientôt et que le début de la saison prochaine pourra se faire dans des conditions normales. Je sais que les joueurs et les équipes l'attendent avec impatience », a lancé le Premier Ministre, qui ne cédera donc pas à la pression de certains dirigeants, comme Jean-Michel Aulas… Il sera donc bientôt possible d'aller à la piscine, puis de se rendre dans des salles de cinéma le 22 juin, mais pas de reprendre la compétition dans les sports collectifs.