L1 : Édouard Philippe crache sur le football français, l'accusation tombe

L1 : Édouard Philippe crache sur le football français, l'accusation tombe

Photo Icon Sport

Cette semaine, et en l’espace de quelques jours seulement, le gouvernement français et la LFP ont définitivement enterré la saison 2019-2020 de Ligue 1…

Mardi dernier, le Premier Ministre de la France demandait l’arrêt de la saison au sein du football français. Deux jours plus tard, la Ligue votait la fin de l’exercice en cours, suspendu depuis le mois de mars à cause du Covid-19, avec un classement au quotient. Une prise de décisions très rapide. Trop rapide même, pour certains. Puisque quelques jours avant le coup de sifflet final de la L1, la LFP et la FFF planchaient sur une reprise du foot entre mai et juin… Autant dire que pour Rolland Courbis, Édouard Philippe n’a pas du tout respecté le foot…

« Je me fais vieux, j’ai dû me faire un claquage du cerveau, mais je n’arrive pas à comprendre que le Premier Ministre arrête tout le 28 avril… Il paraît qu’il n’a pas été accompagné dans sa décision par les personnes qui s’occupent de notre football. Pourquoi on n’a pas attendu la fin mai comme pour les restaurants, les hôtels ou les plages ? Le football n’est pas une priorité, mais ce n’est pas de la merde. Là, on arrête le football et on essaie de nous placer deux finales en août. Une finale, ce n’est pas un match, c’est un événement. C’est une rencontre où le Stade de France et d’un côté vert, de l’autre rouge et bleu. Ce n’est pas un match à huis clos ! Et là on veut placer deux finales à quatre jours d’intervalle ?! Et avec quel effectif, celui de la saison d’avant ? Cette idée est une connerie. Attendons un peu. Mais aujourd’hui on ne sait même pas ce que va faire le PSG avec sa Champions League ! On n’est pas hors sujet ? La solution, c’était de patienter », a balancé le consultant de RMC, qui aurait bien voulu que les acteurs du foot français, dont les joueurs, se battent un peu plus pour leur paroisse. Car au final, si les autres grands championnats européens reprennent, comme cela en prend petit à petit le chemin, c’est toute la Ligue 1 qui pourrait s'en mordre les doigts.