L1 : Blanquer bluffe tout le monde, le public bientôt de retour ?

L1 : Blanquer bluffe tout le monde, le public bientôt de retour ?

Photo Icon Sport

Malgré le deuxième confinement et la mise en place d’un couvre-feu, la pandémie de coronavirus est toujours présente en France. Pas vraiment une bonne nouvelle pour les clubs de Ligue 1.

Après une année 2020 très compliquée, marquée par un arrêt précoce du dernier exercice en mars, puis par une première partie de saison à huis clos, sans oublier le fiasco Mediapro, le football français tire la langue. Mais alors que les espoirs devaient revenir avec la nouvelle année, les dernières nouvelles sont plutôt mauvaises. Car si la pandémie de Covid-19 est toujours stable sur le territoire tricolore, la nouvelle souche du virus, actuellement présente en Angleterre, inquiète. Autant dire que le foot professionnel va sûrement continuer à jouer sous cloche dans des stades à huis clos. Ou pas, si l’on en croit les dires de Jean-Michel Blanquer.

« Sur le plan économique, on est très attentifs aux petits clubs et aux clubs de taille moyenne qui traversent des situations dures. C’est pourquoi le président de la République a décidé lui-même l’existence d’un fonds de compensation qui s’ajoute aux mesures générales de soutien. On a mis plus de 100 millions d’euros pour ce soutien aux clubs. Avec Roxana Maracineanu, la ministre déléguée aux Sports, on est aussi très attentifs à la réouverture des stades, en étant pragmatiques et responsables. Ce que nous souhaitions, c’était la réouverture des stades en janvier avec un système de jauge proportionnelle, par exemple un siège sur deux. C’est un horizon qui s’éloigne peut-être un peu avec la situation épidémique, mais on va faire notre maximum pour que ce soit possible dans les temps qui viennent. On le fera de manière responsable et toujours en lien avec les acteurs du sport. J’ai été frappé par leur caractère très responsable. Ils ont fait des protocoles sanitaires sport par sport, nous partageons les contraintes pour arriver à sortir de là le plus vite possible », a détaillé, sur BFM TV, le Ministre de l’Education Nationale, de la Jeunesse et des Sports, qui espère que les supporters pourront revenir dans les stades lors des semaines à venir. Tout simplement parce que les clubs auront besoin de ça pour survivre à cette crise...