L’humiliation de trop pour l’OL !

L’humiliation de trop pour l’OL !

Face au dernier de la classe, l’OL a toujours fait la course derrière, s’inclinant finalement 3-2 face au FC Metz qui peut toujours croire au maintien. En revanche, pour Lyon, c’est plus qu’un miracle qu’il faudrait pour aller chercher l'Europe. 

Après avoir réussi à battre l’OM 3-0 au Vélodrome, l’OL a rapidement de nouveau touché le fond. Face à des Messins qui avaient un pied en Ligue 2, et n'avaient remporté qu'une rencontre à domicile cette saison, ils n’ont jamais su maitriser les évènements, et ont passé le match à faire la course derrière. Pajot ouvrait la marque d’un ballon bien suivi sur corner (1-0, 27e) avant que, sur un contre Lamkel Zé s’en aille battre Lopes d’un lob (2-0, 40e). Avant la pause, Dembélé réduisait le score (2-1, 43e), mais cela ne permettait pas à l’OL d’aller mieux. La preuve, Thiago Mendes récoltait un rouge pour une faute en tant que dernier défenseur (68e). Il fallait un petit miracle pour voir Dembélé égaliser d’une frappe en force (2-2, 84e). Mais il faut croire que rien ne souriait aux Lyonnais, qui s’inclinaient sur un tir terrible de Boulaya (3-2, 90e). Metz en profitait pour doubler Bordeaux et revenir à trois points de Saint-Etienne, le barragiste. Pour Lyon, ce pourra être fini dès mercredi si Nice gagne son match en retard face à Saint-Etienne. Et même sans ça, la saison prochaine se déroulera très probablement sans Coupe d’Europe pour l’OL. Il reste à voir si ce sera avec ou sans Peter Bosz.