Droits TV : Le milliard trop bien réparti, l'OL et l'OM font la tête

Droits TV : Le milliard trop bien réparti, l'OL et l'OM font la tête

Photo Icon Sport

S’il est impossible de savoir si la saison pourra bien se terminer vue la situation actuelle, il devrait tout de même bien y avoir une saison 2020-2021 en Ligue 1.

Et celle-ci sera particulièrement importante puisqu’elle marquera l’entrée en vigueur des droits télés 2020-2024, avec l’arrivée de Mediapro, et un pactole qui dépasse pour la première fois le milliard d’euros. Reste à connaitre la réponse à une question cruciale : comment répartir le 1,153 milliard d’euros que les diffuseurs vont mettre sur la table pour diffuser la Ligue 1 ? Un accord a été trouvé la semaine dernière lors d'une réunion d'un collège de Ligue 1, et il doit désormais être confirmé par le conseil d’administration de la Ligue. Et celui-ci est très favorable aux équipes « moyennes » de Ligue 1, les gros clubs ayant du s’écraser devant la majorité. Le nouveau deal prévoit tout simplement que les 400 ME supplémentaires par rapport au dernier contrat soient répartis équitablement entre tous les clubs de l’élite, affirme L'Equipe.

Un bon bonus de 20 ME, qui tomberait dans la poche de Reims, Metz comme du PSG. Une mise à niveau qui ne convient pas à l’OM, qui est l’un des deux clubs à avoir voté contre, ni à l’OL, puisque Jean-Michel Aulas s’est abstenu de prendre part à ce choix validé par la quasi-totalité des clubs, soit 17 sur 20. Les deux Olympiques vont devoir accepter cette répartition qui n’est donc pas lié au classement des équipes, à leur diffusion en prime-time ou à leur notoriété. Ce sera en revanche le cas pour les droits télés de la Ligue 1 à l’international, qui représentent 60 ME, et qui seront répartis entre les clubs européens de ces dernières années.