Droits TV : Canal+ perd encore une énorme bataille

Droits TV : Canal+ perd encore une énorme bataille

Icon Sport

Fortement mécontent de la situation en ce qui concerne la répartition des droits TV de la Ligue 1 en France, Canal+ a attaqué de partout et n’a pour le moment jamais trouvé gain de cause.

Après une défaite en première instance, la chaine cryptée attendait le verdict de son appel face à BeIN Sports. Dans le cadre de ce fameux lot 3 que Canal+ paye très cher, Maxime Saada estimait que c’était à BeIN Sports de diffuser et de payer ces rencontres que la chaine qatarie avait sous-vendu à son ancien concurrent jusqu’en 2024. La justice a, selon RMC, décidé que ce n'était pas le cas et que la chaine devait continuer à payer ses échéances. Canal+ ne pourra donc pas faire demi-tour et va devoir continuer à diffuser ces deux rencontres de Ligue 1 par journée, et payer le prix fort pour cela.

Un soulagement pour la LFP, qui évite ainsi de devoir demander cette somme à BeIN Sports et de changer de diffuseur en pleine saison. De son côté, Canal+ semble prêt à abandonner les poursuites à ce sujet, et a joué le jeu en réglant sa part prévue pour le mois d’avril. Le saison se terminera donc dans la configuration actuelle, avec toujours le montant pour les droits TV depuis l’arrivée d’Amazon.