Droits TV : C’est la guerre entre la LFP et Canal+ !

Droits TV : C’est la guerre entre la LFP et Canal+ !

Icon Sport

Alors que la crise du football français bat son plein, la LFP cherche tant bien que mal une issue positive à l’affaire des Droits TV, dans laquelle Canal+ a décidé d'imiter Mediapro en lâchant ses matchs…

Mardi dernier, Maxime Saada a provoqué un raz-de-marée au sein du football tricolore. En annonçant que Canal+ allait lâcher son lot de droits TV dès le mois de février pour provoquer un nouvel appel d’offres, le président de la chaîne cryptée a soufflé un coup de vent polaire dans le dos des présidents de clubs. Mais face à cette situation inédite, la LFP ne compte pas se laisser faire. En effet, selon l’AFP, le conseil d'administration de la Ligue a refusé de récupérer les deux matchs dont C+ ne veut plus, histoire de conserver un chèque de 330 millions d’euros pour la rencontre du samedi soir et celle du dimanche à 17 heures. Par contre, Vincent Labrune est d’accord pour relancer un appel d’offres sur les anciens lots de Mediapro. Une décision qui ne plaît pas à Canal, qui prévoit donc d’attaquer la LFP devant la justice, selon RMC.

« Pour l’instant, c’est un bras de fer juridique qui se tient entre la Ligue et Canal. Pour la LFP, Canal ne peut pas rendre les droits que lui sous-licencie BeIN Sports. Sauf que Canal+ rétorque que la chose est possible. Une bataille d’avocats est actuellement en cours pour résoudre cette question », explique la radio nationale. Au final, ce sera sûrement à beIN Sports de trancher, car c’est la chaîne qatarie qui détient le lot 3, sous-traité à C+. Si Nasser Al-Khelaïfi a envie de suivre son partenaire Canal+, le président de beIN va peut-être faire machine arrière, afin de sauver le foot français, la L1 et son PSG. Dans tous les cas, la LFP prévoit d’organiser un appel d’offres pour 80 % des matchs de la L1, sur la période 2021-2024, dans les quinze jours à venir. D’ici là, pas sûr que le conflit entre la Ligue et Canal soit réglé...