Canal+, sa décision anti-Ligue 1 fait un bide retentissant !

Canal+, sa décision anti-Ligue 1 fait un bide retentissant !

Argentier du football français depuis le début des retransmissions du championnat de France, Canal+ a déclaré la guerre à la Ligue 1.

Depuis la perte de la majorité des rencontres au profit de Médiapro en 2019, la chaine de Vivendi ne décolère pas et enchaine les déclarations fracassantes mais aussi les procédures juridiques contre la LFP. Souvent sans succès. Après avoir récupéré un temps les matchs importants lorsque Téléfoot a lâché l’affaire la saison dernière, Canal+ a quasiment tout perdu au profit d’Amazon. Avec seulement deux matchs par week-end, que la chaine cryptée est obligée juridiquement de diffuser pour un prix qu’elle juge exorbitant, Maxime Saada, le patron de la chaine, bouge. Il a décidé de reléguer sur des chaines moins connues les affiches de Ligue 1. La rencontre du samedi soir se retrouve ainsi sur Canal+ décalé, tandis que celle du dimanche est sur Canal+ Sport, que les abonnés Canal classique n’ont pas forcément. Un choix fait volontairement, afin de mettre en avant le rugby le samedi soir, et la Premier League le dimanche après-midi. 

L’Equipe s’est procuré les résultats des audiences depuis le début de la saison, et pour le moment, Canal+ n’est pas gagnant dans ses choix. Ainsi, malgré son passage sur la chaine décalée, le football continue de faire de meilleurs audiences que le rugby, qui a lui la case du prime-time, avec 441.000 téléspectateurs en moyenne contre 433.000 pour le ballon ovale. C’est encore plus flagrant dans le duel avec la Premier League, puisque le football anglais et même le choc Liverpool-Manchester City attirent environ 200.000 téléspectateurs en moyenne, alors que le match de dimanche dernier entre Lille et l’OM a été suivi par 463.000 abonnés. Cette relégation du football sur des chaines peu suivies comme « Canal+ décalé » fait en tout cas ruminer au sein de la LFP, révèle L’Equipe. Niveau juridique, le contrat de sous-licence n’oblige à aucune diffusion sur Canal+ premium est donc inattaquable.

La fin de la Ligue 1 sur Canal+ ?

Mais la LFP a bien remarqué ce petit manège, notamment dans le fait que les bandes annonces pour le sport sur la chaine cryptée concernent quasiment uniquement la Ligue des Champions, le Top14 de rugby et la F1 ou la Moto GP. Avec cette mise au second plan du football français, Canal+ se prépare pour la première fois de son histoire à son grand remplacement. L’idée est en effet d’habituer les abonnés à se priver du football français, pour mettre en avant la Ligue des Champions et les autres sports, et ainsi s’absenter volontairement et sans regret de l’appel d’offres qui aura lieu en 2024. Cette fois-ci, Canal+ pourrait donc s’en priver, de son propre chef, comme cela avait été annoncé dans un premier temps dans un communiqué furieux effectué en juin dernier.