Bordeaux et l'ASSE au bord de la Ligue 2, miracle à Metz !

Bordeaux et l'ASSE au bord de la Ligue 2, miracle à Metz !

Il faudra attendre la fin de la 38e journée de Ligue 1 pour connaître les deux clubs relégués en Ligue 2. Mais Saint-Étienne et surtout Bordeaux sont en situation critique, Metz peut croire au barrage.

Dans la bataille pour le maintien, tout état encore possible entre Bordeaux, Metz, Saint-Étienne, Lorient et même Clermont, car pour l’instant mathématiquement aucune équipe n’est reléguée en Ligue 1, ce qui est extrêmement rare à ce stade de la saison de Ligue 1. Plusieurs scénarios semblaient possibles, mais c’est évidemment le plus invraisemblable qui s’est produit. Promis à la relégation depuis plusieurs semaines, le FC Metz avait décroché trois points précieux le week-end passé en venant à bout de l’OL dans les toutes dernières secondes. Et cette victoire a été confirmée ce samedi soir contre Angers, la formation lorraine s’imposant 1-0. Pour que ce succès contre le SCO ait une quelconque valeur, il fallait que Bordeaux et Saint-Étienne ne s’imposent pas dans le temps, alors que ces deux formations jouaient à domicile.

Saint-Étienne encore battu dans le Chaudron

Du côté de Geoffroy-Guichard, à huis clos suite aux incidents du match contre l’AS Monaco, l’AS Saint-Étienne avait obligation de prendre un point contre Reims pour espérer lutter pour le maintien direct ou même assurer sa place pour le barrage de maintien. Mais catastrophe pour les Verts, et en toute logique sur l’ensemble de la rencontre, ce sont les Champenois qui se sont imposés (1-2), envoyant l’ASSE dans la zone rouge avant un déplacement pas simple samedi prochain à Nantes.

Bordeaux est en Ligue 2 ou presque 

Enfin, dans un match sous très haute tension au Matmut Atlantique, Bordeaux avait une incroyable occasion de croire à un maintien possible, mais pour cela il fallait battre Lorient. Hélas pour le club au scapulaire, c’est sur un score de parité (0-0 que s’est achevée cette rencontre. Sur le plan arithmétique, les Girondins ne sont pas encore en Ligue 2, mais avec une différence de buts de moins 41, il faudra que Bordeaux s’impose sur un score fleuve à Brest et espère que Metz prenne une rouste énorme à Paris, puisque le club lorrain a lui un solde négatif de 29 buts.