Affaire Chafni : Le joueur suspendu, la LFP demande les enregistrements

Affaire Chafni : Le joueur suspendu, la LFP demande les enregistrements

Photo Icon Sport

Dans l’affaire Chafni, il n’y aura pas de poursuites au pénal après l’entente finalement trouvée entre l’arbitre assistant et le joueur auxerrois, qui ont décidé de passer l’éponge subitement après que l’affaire soit presque devenue une affaire d’état. Mais la commission de discipline de la LFP doit néanmoins se prononcer sur l’expulsion du joueur, qui a bousculé l’arbitre de la rencontre, et les accusations de Chafni, puisqu’une enquête a été ouverte. Le milieu de terrain a d’ores et déjà été suspendu de manière conservatoire pour son geste, tandis que l’instance a demandé à M. Perruaux, qui avait assuré avoir en sa possession des enregistrements de ses propos l’innocentant totalement, de les mettre à disposition. 


« Exclusion de Kamel Chafni (AJ Auxerre) :  Après audition de Tony Chapron, arbitre de la rencontre, Johann Perruaux, arbitre assistant de la rencontre, M. Claude Laguillaumie, Vice-Président de l’AJA, et Me Christian Vignet, avocat et représentant de Kamel Chafni, la Commission décide de placer le dossier en instruction et de suspendre le joueur à titre conservatoire pour avoir bousculé l’arbitre central. Pour ce qui concerne des accusations du joueur, et en l’absence de tous éléments, la Commission souhaite pouvoir disposer des enregistrements des propos échangés entre les arbitres à l’occasion de cette instruction », a expliqué la commission de discipline de la LFP ce mercredi soir.