TV : Téléfoot à prix réduit, Pierre Ménès dénonce l'arnaque

TV : Téléfoot à prix réduit, Pierre Ménès dénonce l'arnaque

Photo Icon Sport

Il y a encore beaucoup d’inconnues autour de la nouvelle chaîne du football en France, et forcément cela chauffe beaucoup.

Médiapro a frappé fort au début de l’été en annonçant avoir trouvé un partenariat avec Téléfoot, pour récupérer notamment un nom qui marque dans l’esprit des Français, et des commentateurs vedettes reconnus. Mais pour la diffusion, c’est la vraie bataille qui a débuté et il est encore difficile d’y voir clair. Le groupe espagnol va pour le moment clairement au bras de fer avec les FAI classiques que sont Orange et Free, et ne fait aucun cadeau dans les négociations avec Canal+, le diffuseur historique et encore majeur pour l’accès en masse aux chaines de sport. Mais Médiapro a clairement décidé d’utiliser toutes les autres voix possibles, comme cela a été confirmé en conférence de presse ce mardi. Outre le deal trouvé avec Bouygues, SFR, puis Netflix, le groupe sino-espagnol cherche encore un accord avec Facebook, mais bute pour le moment sur des problèmes plus techniques que financiers. Jaume Roures, président de Médiapro, a annoncé un accord d’envergure dans les jours à venir, et laisser donc le suspense entier.

En attendant, il est toujours possible de souscrire à une offre « Pass Mobile Only » à 14,90 euros par mois. Une possibilité ainsi de suivre Téléfoot sans passer par un abonnement télé. Mais attention, le contenu sur mobiles et tablettes ne sera pas transposable vers un téléviseur, ne sera pas utilisable sur un ordinateur, ou bien évidemment une télévision connectée directement. Cela n’offrira pas non plus la possibilité de voir les matchs de Coupe d’Europe cette saison. Une astuce pour diriger ceux qui souhaitent voir les matchs sur grand écran vers l’offre premium, qui monte elle à 26 euros par mois pour un an d’engagement. De quoi faire bien évidemment réagir le premier ennemi de Médiapro sur les réseaux sociaux, à savoir Pierre Ménès, qui a réagi à sa façon à cette annonce. « Quelle arnaque » a balancé le consultant de Canal+, qui défend corps et âme sa chaine dans la bataille, et promet régulièrement le pire à Téléfoot pour les années à venir.