TV : Même en Espagne, Mediapro est dans la sauce

TV : Même en Espagne, Mediapro est dans la sauce

Icon Sport

Plusieurs mois après le fiasco de la chaîne Telefoot en France, le groupe Mediapro est en grande difficulté financière en Espagne, jusqu'à devoir demander l'aide du gouvernement espagnol.

Décidément, la saison 2020/2021 est loin d'être une réussite pour Mediapro. Détenteur des droits TV de la Ligue 1, le groupe s'était heurté à la crise du Covid-19 et avait perdu les droits après des défauts de paiement. Après des négociations avec Vincent Labrune, Mediapro s'était finalement retiré en lâchant 100ME à la LFP.Après le fiasco des droits TV en Ligue 1, Mediapro traverse une nouvelle période très compliquée, cette fois en Espagne. Si l'on en croit les informations du site El Confidencial, le groupe sino-espagnol a demandé l'aide du gouvernement espagnol pour faire face à des dettes incroyables contractées à cause du Covid-19 notamment.

Mediapro réclame l'aide du gouvernement espagnol

En plus du flop concernant la L1, Mediapro détenait les droits de diffusion de la Liga, notamment un lot permettant de diffuser les matchs dans 85.000 bars dans toute l'Espagne. Des droits que le groupe avait obtenu contre 460ME pour la période 2019-2022. Malheureusement, le Covid-19 est passé par là. La situation sanitaire provoque ainsi des pertes estimées à 215ME sur l'année 2020, soit une baisse des revenus de quasiment 40%. Pour faire face à cette situation, le président Jaume Roures a demandé une aide de 230ME au gouvernement espagnol. Une somme qui aurait pour but de rembourser une partie d'un prêt de plus de 920ME contracté en 2018, et surtout d'éviter que la société ne passe entre les mains des banques, comme l'explique El Confidencial. Début janvier, Mediapro avait également tenté de renégocier les droits TV de la Liga. Malgré tout, le futur pourrait être plus radieux pour Mediapro, puisque les prévisions financières espèrent une croissance d'environ 10% pour l'année 2021.