TV : Crise à BeIn, c'est la ruée vers Téléfoot !

TV : Crise à BeIn, c'est la ruée vers Téléfoot !

Photo Icon Sport

La crise sanitaire a de graves conséquences sur l’ensemble du paysage médiatique français. Après RMC, c’est BeInSports qui a annoncé à ses salariés l’ouverture d’un plan social.

Pour la chaîne au logo violet, la crise du Covid-19 n’est toutefois pas la seule explication aux probables départs de 12 salariés en CDI et au non-renouvellement de huit autres personnes en CDD, selon les indiscrétions de L’Equipe. En effet, ce plan social est davantage la conséquence de la perte des droits de la Ligue 1 pour BeInSports à compter de la saison prochaine, alors que la chaîne diffusait sept matchs par journées depuis de longues années. Dans son édition du jour, le quotidien national dévoile le détail des professions des 12 salariés en CDI qui vont quitter la chaîne : cinq commentateurs, cinq reporters, un chef d'édition et un présentateur.

Rapidement pour RMC, les noms de certains consultants faisant leurs valises avaient filtré (Willy Sagnol, Rio Mavuba, Frank Leboeuf). Pour le moment, aucun nom n’est cité au rayon des départs chez BeInSports. Dans son papier, le journal L’Equipe apporte néanmoins une bonne nouvelle pour tous ces commentateurs, présentateurs et journalistes. En effet, plusieurs d’entre eux sont en contacts avancés avec Mediapro dans le but de rejoindre la future chaîne Téléfoot, ce qui devrait considérablement réduire le nombre de licenciements. Tandis que Grégoire Margotton et Bixente Lizarazu commenteront 20 matchs de L1 la saison prochaine sur la nouvelle chaîne détentrice de 80 % des droits du championnat, il est urgent pour Mediapro de constituer le reste de l’équipe de journalistes de la chaîne Téléfoot. Car pour rappel, la chaîne diffusera également 8 matchs sur 10 par journée de Ligue 2.