L1 : Prime Vidéo maltraité, Amazon c'est pas Canal+

L1 : Prime Vidéo maltraité, Amazon c'est pas Canal+

Icon Sport

Programmé le dimanche juste avant l’affiche de la soirée, l’émission phare de Prime Video « Dimanche Soir Football » connaît des débuts encourageants. Mais quelques petits problèmes restent à régler, à l’image de l’absence récurrente d’invités sur le plateau.

Equivalent de l’ancien Canal Football Club sur la chaîne cryptée, l'émission « Dimanche Soir Football » tient une place importante dans la grille de Prime Video. Ce programme d’un peu plus d’une heure propose un maximum d’images aux abonnés, qui peuvent découvrir ou revoir tous les buts du week-end en Ligue 1. Mais ce n’est pas tout.

Outre le traditionnel teasing de l’affiche de la soirée, avec l’arrivée des joueurs au stade, l’annonce des compos ou l’analyse de statistiques, une grande interview est régulièrement retransmise. Ce week-end par exemple, c’est le président de l’Olympique Lyonnais Jean-Michel Aulas qui sera l’une des attractions de l’émission avant le derby à Saint-Etienne. Un rendez-vous particulier pour la présentatrice du programme Marina Lorenzo, Stéphanoise de naissance, et que L’Equipe Magazine décrit à l’aise dans son rôle. En revanche, le média met l’accent sur le changement permanent des deux consultants autour de la journaliste.

Thierry Henry fait de l’ombre

D’une semaine à l’autre, Jérôme Alonzo, Ludovic Giuly ou encore Corinne Petit peuvent se remplacer à l’antenne, ce qui « n'aide pas à installer une voix familière dans l'oreille des téléspectateurs assidus ». De plus, il est clair que l’émission prend une autre dimension lorsque le spécialiste Thierry Henry est autour de table. L’ancien attaquant, sans le vouloir, fait malheureusement de l’ombre à ses collègues et ressemblerait presque à un invité de prestige. Et pour cause, jusqu’à présent, seul Christophe Galtier a rejoint la table de « Dimanche Soir Football ». Les acteurs de Ligue 1 auraient-ils tendance à refuser l’invitation de Prime Video ? En tout cas, le CFC d’Hervé Mathoux n’avait pas ce problème.