JO : L'inévitable report, le CIO freine tout pendant un mois

JO : L'inévitable report, le CIO freine tout pendant un mois

Photo Icon Sport

Compétition très attendue dans l’ensemble des sports tous les quatre ans, y compris le football, les Jeux Olympiques vont avoir du mal à se tenir aux dates prévues cet été à Tokyo.

Si le Japon tente de canaliser l’épidémie de Coronavirus, de nombreux pays sont encore pleinement touchés et les athlètes ont pour la plupart de grandes difficultés à s’entrainer ou préparer les épreuves. Le tout sans parler des calendriers mondiaux bouleversés. Jusqu’à présent, les autorités japonaises comme le CIO avaient toujours affirmé que les dates des JO n’étaient pas remises en cause. Cela a changé ce dimanche, puisqu’une réunion exceptionnelle d’un bureau exécutif a permis d’aborder enfin le sujet. Résultat, le CIO se laisse quatre semaines pour voir l’évolution de la situation, et décider ou non du report des Jeux Olympiques.

A l’heure actuelle, la tenue des épreuves parait difficilement envisageable. En ce qui concerne le football, un report bouleverserait littéralement les sélections, qui pensaient pouvoir se renforcer avec des joueurs majeurs. Mais ces derniers ne seront clairement pas libérés par leur club si la compétition devait se dérouler en septembre ou en octobre. On voit mal en effet le PSG ou tout autre club concerné se priver de ses meilleurs joueurs, même si la saison de Ligue 1 et des autres championnat pourrait aussi être décalé. Un grand flou règne même si, du côté des athlètes, il est en tout cas impossible d’imaginer que les Jeux Olympiques puissent se dérouler à la date prévue.