Lionel Messi au Mondial, 7km pour arracher un ticket !

Lionel Messi au Mondial, 7km pour arracher un ticket !

Icon Sport

Obligée par la FIFA de jouer dans le petit stade du bicentenaire de San Juan à capacité réduite, l’Argentine s’embrase avant la réception du Brésil, dans la nuit de mardi à mercredi (00h30). Des milliers de supporters tentent par tous les moyens de se procurer des billets.

Les matchs Argentine – Brésil sont des rendez-vous incontournables en Amérique du Sud. La rivalité est la plus forte du continent. Et la dernière fois que les deux nations se sont affrontées, c’était au Maracaña à Rio de Janeiro au Brésil, à l’occasion de la finale de la Copa America, en juillet dernier. L’Argentine de Lionel Messi s’était imposée sur le plus petit des scores (1-0). Ce mardi soir, le Brésil, déjà qualifiée pour la Coupe du monde 2022, a l’occasion de prendre une petite revanche. Le match au Brésil avait été interrompu en tout début de match car les autorités brésiliennes n’autorisaient pas certains joueurs de Premier League à jouer.

L’Argentine, elle, deuxième solide de ces éliminatoires, peut décrocher son ticket pour le Qatar en cas de victoire. Dans ce contexte, l’enjeu est quand même important. Et pourtant, le match se déroulera dans le petit du bicentenaire de San Juan, doté de 25 000 places, qui ne pourra accueillir que 18 000 personnes. La FIFA a opté pour cette sanction après que des chants discriminatoires ait été entendus à Buenos Aires contre l’Uruguay le mois dernier. Un choix qui pose évidemment un énorme problème dans un pays où l'engouement est énorme pour l'équipe nationale et encore plus pour une affiche digne de la finale du Mondial avec des stars du foot, même si Neymar est finalement blessé. Et ce qui devait arriver arriva.

Hôtels complets, avions plein à craquer, émeutes pour Argentine-Brésil

En effet, des milliers de supporters argentins veulent décrocher le fameux sésame, rare dans un stade déjà petit. Personne ne veut louper ce match. Malgré la chaleur, les fans ont installé des tentes, des parasols et tout ce qu’il faut pour lutter contre la chaleur dès le week-end dernier aux alentours du circuit automobile Villicum. Pourtant, l’ouverture de la billetterie était prévue lundi matin. Elle a finalement été avancée à dimanche soir. Cette décision a provoqué un affolement général, des tensions et des émeutes. Malgré des jets de projectiles, aucun blessé n’a été recensé. Une file de voitures de 7km a également été mesurée. En ce qui concerne la billetterie en ligne, elle a été prise d’assaut par 80 000 personnes ! Les places disponibles sont parties en quelques minutes. Bref, cet Argentine – Brésil s’annonce particulièrement bouillant.