Lionel Messi : L'Argentine refuse un cadeau au PSG !

Lionel Messi : L'Argentine refuse un cadeau au PSG !

Icon Sport

Lionel Messi était remplaçant et n'a joué que 15 minutes lors de la courte mais précieuse victoire de l'Argentine en Uruguay. Mais la Pulga ne sera pas épargnée face au Brésil.

Le Paris Saint-Germain a probablement apprécié à sa juste valeur le fait que Lionel Messi demande, et obtienne, de ne pas être titulaire vendredi soir lors du match qualificatif pour le Mondial 2022 en Uruguay. Arrivé blessé après avoir déclaré forfait lors des deux derniers matchs du PSG, le sextuple Ballon avait provoqué une passe d’arme entre Leonardo et les autorités argentines, le directeur sportif brésilien avait reproché le fait que les responsables de l’Albiceleste fassent venir d’Europe un joueur loin d’être à 100%. Lionel Messi s’était tenu à l’écart de cette polémique, mais visiblement la star a été raisonnable puisqu’à sa demande Lionel Scaloni, le sélectionneur de l’équipe d’Argentine, l’a laissé sur le banc au coup d’envoi à Montevideo. Leo Messi n’est entré en jeu qu’à la 76e minutes à la place de Lo Celso, alors que son équipe menait 0-1 grâce à un but d’Angel Di Maria (7e). Avec cette victoire, l’Argentine n’est plus très loin de valider son ticket pour le Mondial 2022 au Qatar.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Leo Messi (@leomessi)

Du côté du PSG, on pourrait donc se réjouir de tout cela, sauf que Scaloni a été très clair, s’il a préservé en partie Lionel Messi ce n’est pas du tout pour tenir compte des réclamations parisiennes, mais uniquement pour pouvoir compter sur une Pulga à 100% contre le Brésil mardi soir. Car en cas de succès face à Neymar et à ses coéquipiers, qui sont, eux, déjà qualifiés pour la Coupe du Monde, l’Argentine aura elle aussi son ticket pour le Qatar. Et la présence de Lionel Messi est essentiel. « Concernant Léo Messi, on a décidé de ne pas le faire jouer dès le début face à l’Uruguay car il n’a pas joué depuis quelques matchs, et son entrée en seconde mi-temps a servi à lui donner du rythme avant le match avec le Brésil », a prévenu Lionel Scaloni. Autrement dit, l’Argentine fera jouer les 90 minutes au joueur du Paris Saint-Germain, lequel devra ensuite rentrer en France, même si sa participation au match contre Nantes, samedi prochain au Parc des Princes, est totalement illusoire.