Le Burkina-Faso peut-il plomber le rêve ivoirien ?

Le Burkina-Faso peut-il plomber le rêve ivoirien ?

Photo Icon Sport

Equipe surprise de ces éliminatoires, le Burkina Faso rêve de Mondial. Pour cela, il faudra prendre le meilleur la Côte d’Ivoire, ce samedi à Ouagadougou.

Samedi face à la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso peut espérer remporter une troisième victoire en trois matchs dans son groupe éliminatoire à la Coupe du monde. Un succès qui représenterait un pas supplémentaire vers le Mondial pour les Etalons de Paulo Duarte, le nouveau technicien du Mans. « Nous avons gagné deux matchs importants face à la Guinée et le Malawi qui peuvent nous permettre d’avoir des ambitions d’aller à la coupe du monde. Je pense gagner tous les matchs même si je sais que dans ma carrière, ce n’est pas possible. Jamais, je vais dire à mes joueurs de défendre pour un nul. On joue un match pour le gagner et face à la Côte d’Ivoire, nous ferons ce qui est possible pour y parvenir », a expliqué l’entraineur portugais, pour qui cette rencontre ne sera pas aussi déséquilibrée que prévue sur le papier.


« Ce sera un grand match avec une grande équipe de la Côte d’Ivoire qui possède des joueurs qui figurent parmi les meilleurs du continent. Il faut avouer que c’est un match qui s’annonce difficile pour la Côte d’Ivoire et pour nous. Le Burkina est une équipe respectée de tout le monde, insatiable et qui veut gagner tous ses matchs. Le passé de l’équipe n’est pas conforme à la réalité d’aujourd’hui et toute équipe qui joue contre le Burkina doit maintenant faire attention. J’espère que nous aurons droit à un bon match où tout va bien se passer et le Burkina va gagner », a demandé le sélectionneur d’un groupe où le Marseillais Charles Kaboré évolue notamment.