La Coupe du monde 2030 sur trois continents ?

La Coupe du monde 2030 sur trois continents ?

Un projet assez fou réunit l'Egypte, la Grèce et l'Arabie Saoudite pour obtenir l'organisation de la Coupe du monde 2030. 

Avec la crise mondiale à plusieurs niveaux, la FIFA ne croule pas sous les candidatures pour organiser la Coupe du monde 2030. Dans moins de deux ans, l’organisme mondial du football doit choisir qui organisera l’évènement mondial du ballon rond en 2030. Plusieurs pays se sont regroupés et envisagent de se porter candidat. Il y a d’abord le duo composé de l’Espagne et du Portugal, puis le rassemblement sud-américain de l’Uruguay, du Chili, de l’Argentine et du Paraguay. Mais dans les instances de l’Egypte, on s’est livré à une confidence qui dévoile un possible futur candidat. Ce serait une candidature regroupant donc l’Egypte, l’Arabie Saoudite et la Grèce.

Un pays seul ne peut plus accueillir la Coupe du monde

Il y a quand même plusieurs milliers de kilomètres de distance entre les capitales des différents pays concernés, mais la Coupe du monde en Russie a permis de souligner que les déplacements demeuraient jouables pour les délégations, moins pour les supporters. Ce serait bien évidement la première fois que trois continents (Europe, Asie et Afrique) se retrouveraient dans une candidature commune, avec forcément des discussions en cours pour l’organisation, l’accueil et le financement d’un tel projet. Il faut dire qu’en 2030, la Coupe du monde fêtera ses 100. En 1930, l’Uruguay accueillait 13 participants, dont les Européens venus en bateau. En 2030, la FIFA a poussé à 48 équipes qualifiés, ce qui empêche quasiment avec certitude l’organisation par un pays seul.