CdM 2022 : Le bourreau de Messi présente ses fausses excuses

CdM 2022 : Le bourreau de Messi présente ses fausses excuses

Icon Sport

Aligné face au Venezuela (victoire 3-1) dans la nuit de jeudi à vendredi, l’Argentin Lionel Messi a été victime d’un tacle assassin. L’auteur du mauvais geste, Adrian Martinez, a fini par présenter ses excuses, mais de manière assez maladroite.

Lionel Messi s’en est sorti indemne, et c’est un véritable miracle. Titularisé contre le Venezuela dans la nuit de jeudi à vendredi, pour le compte des éliminatoires du Mondial 2022, le capitaine de l’Argentine a subi un tacle assassin de la part d’Adrian Martinez ! Semelle en avant, avec élan, le défenseur central de La Guaira est allé percuter l’attaquant du Paris Saint-Germain au niveau du genou.

On se demande encore comment Lionel Messi, après quelques instants passés au sol, a pu se relever avec une simple coupure. Au vu des images, le club de la capitale française et ses supporters ont sûrement craint le pire pour celui qui n’a disputé que quelques minutes sous ses nouvelles couleurs, c’était à Reims (victoire 2-0) dimanche dernier. Plus de peur que de mal finalement. Sauf que le boucher fait toujours autant parler pour son geste non maîtrisé. Adrian Martinez s’est donc senti obligé de réagir.

Messi oublié dans les excuses

« Les mots me manquent aujourd’hui, a écrit le Vénézuélien sur Twitter. Ceux qui me connaissent savent que je n’ai pas l’intention de nuire à l’intégrité physique d’un autre joueur. Je veux juste présenter mes excuses au staff technique, à mes coéquipiers et à tous les fans de la Vinotinto (le surnom de la sélection vénézuélienne) qui nous soutiennent du fond du cœur. J’aime mon pays et j’assume mes responsabilités. » Apparemment, Lionel Messi n’a pas droit aux excuses du défenseur central. Le nom de l’Argentin n’est même pas cité dans le message. De quoi remettre en cause la sincérité du texte d’Adrian Martinez, qui n’a pas intérêt à mettre les pieds en Argentine avant un moment.