Afrique : France Football et sa Dream Team, Eto'o choqué

Afrique : France Football et sa Dream Team, Eto'o choqué

Photo Icon Sport

Samuel Eto’o a le melon et pour ceux qui en doutaient, le Camerounais l’a définitivement prouvé via son compte Twitter.

Tandis que France Football a organisé un vote géant sur son compte Twitter afin de définir le onze de légende de la « Ballon d’or Dream Team », Samuel Eto’o a remarqué un détail très gênant à ses yeux. L’ancien attaquant de l’Inter Milan et du FC Barcelone, auteur de 130 buts sous les couleurs du Barça entre 2004 et 2009, n’a pas apprécié du tout d’être classé parmi les ailiers droits. Et il n’a pas manqué de le faire remarquer au magazine, rappelant qu’il avait évolué durant près de 25 ans de carrière au poste d’avant-centre. Il faut dire que malgré son boulard, Samuel Eto’o mérite bel et bien un grand respect au vu des chiffres dingues de sa carrière : il a inscrit 370 buts en 762 matchs.

« Merci. Mais j’ai joué une ou deux saisons sur la droite (pourtant j’ai 25 ans de carrière comme avant-centre). Le manque de respect. N’importe quoi ! » a lâché l’ancien attaquant du FC Barcelone, classé parmi les ailiers droits aux côtés de David Beckham, George Best, Luis Figo, Garrincha, Jairzinho, Kevin Keegan, Stanley Matthews, Lionel Messi et Arjen Robben. Un sacré casting au sein duquel il est clair que Samuel Eto’o n’a rien à y faire puisque le Camerounais a, comme il le dit avec beaucoup de tact sur les réseaux sociaux, effectué la grande majorité de sa carrière au poste d’avant-centre. Mais pour le poste de numéro neuf, France Football a choisi de nommer Dennis Bergkamp, Johan Curyff, Kenny Dalglish, Eusébio, Sandor Kocsis, Gerd Müller, Romario, Ronaldo, Marco Van Basten et George Weah.