PSG : L'infirmerie déborde, les joueurs sur le point d'exploser

PSG : L'infirmerie déborde, les joueurs sur le point d'exploser

Photo Icon Sport

Pendant cette saison 2020-2021, les grands clubs étrangers subissent de plein fouet les blessures des joueurs. Tout cela à cause du rythme effréné provoqué par l’enchaînement des matchs...

Depuis la reprise du football après la première vague de la pandémie de Covid-19, les clubs européens et leurs joueurs enchaînent les matchs. Entre le championnat et la Ligue des Champions, les formations ont été sur le feu deux fois par semaine au cours des derniers mois. Un enchaînement assez inhabituel, vu qu’auparavant les phases de groupes des Coupes d’Europe se jouaient de manière plus espacées. Avec ce trop plein de matchs, les joueurs souffrent et finissent par se blesser. En cette première partie de saison, des clubs comme Liverpool ou le Bayern Munich ont perdu des joueurs majeurs. En L1, le PSG n’a pas non plus été épargné, puisque des joueurs comme Bernat, Kimpembe, Verratti, Neymar, Mbappé, Icardi ou Sarabia ont fait des tours à l’infirmerie en cette fin d’année. Trop c’est trop, Zsolt Low a donc décidé de mettre les instances dirigeantes devant leurs responsabilités.

« Nous allons dans la mauvaise direction. La santé des joueurs est de plus en plus menacée. Les dirigeants du football doivent réfléchir à la manière de résoudre ce problème. Ce n’est pas une question d’argent. Nous essayons de faire attention à ne pas surcharger les joueurs, mais c'est terriblement difficile. Avec deux jours entre les matchs, nous essayons de les mettre à jour d'une manière ou d'une autre, mais c’est impossible de s'entraîner ou de pratiquer des tactiques de cette manière. Le monde du football a beaucoup changé, je ne sais pas combien de temps ça peut continuer comme ça… », a lancé, sur Index, l’entraîneur adjoint de Thomas Tuchel, qui estime donc que les joueurs de foot sont en danger. Pour le coach hongrois, il faudrait donc revoir cette course folle avec les matchs, sauf que pour l’avenir, l’UEFA ou la FIFA cherchent plutôt à créer plus de rendez-vous internationaux, comme avec la future Conférence League.