Juventus : Cristiano Ronaldo dans la sauce, le club le défend

Juventus : Cristiano Ronaldo dans la sauce, le club le défend

Photo Icon Sport

Controlé positif au Covid-19 pendant son séjour avec la sélection portugaise, Cristiano Ronaldo n’est finalement pas resté en isolement sur place bien longtemps.

L’attaquant de la Juventus a pris la direction de Turin pour y suivre, une fois sur place, le protocole réservé aux personnes atteintes par ce virus. Si tous les déplacements ont été effectués par des moyens privés, l’exemple n’est vraiment pas bon aux yeux du gouvernement italien, pour qui CR7 a tout simplement démontré que le protocole sanitaire ne s’appliquait pas à lui, alors qu’il devait rester sur place jusqu’à la fin de la période de surveillance. C’est le ministre des sports italiens, qui en direct à la radio, a pointé du doigt son comportement.

« S’il a violé le protocole anti-Covid ? Oui, je pense que oui, s'il n'y a pas eu d'autorisations spécifiques de l'autorité sanitaire », a fait savoir Vincenzo Spadafora à Radio Uno. Très rapidement, le président de la Juventus a tenu à répondre, prenant la parole lors d’une assemblée générale des actionnaires de la Vieille Dame. « Si le protocole a été violé pour Cristiano Ronaldo ? Vous devez voir avec le ministère, nous appliquons le protocole fédéral de notre côté. Nous avons demandé aux joueurs de respecter la bulle sanitaire, puis leur devoir d’isolement chez eux s’ils le voulaient, même s’ils avaient répondu à l’appel de leur sélection », a expliqué Andrea Agnelli, pour qui tout a été fait dans les règles de l’art même si le sujet est toujours très sensible en Italie.