Covid-19 : Accusé à tort, Cristiano Ronaldo part en live

Covid-19 : Accusé à tort, Cristiano Ronaldo part en live

Photo Icon Sport

Testé positif au Covid-19, le Portugais Cristiano Ronaldo a quitté sa sélection pour rentrer en Italie. De quoi inquiéter un ministre transalpin, à qui l’attaquant de la Juventus Turin a sèchement répondu.

Ce n’est pas le moment d’énerver Cristiano Ronaldo. Après le match nul contre l’équipe de France (0-0) dimanche dernier en Ligue des Nations, le capitaine du Portugal, asymptomatique, a été testé positif au Covid-19. Le sélectionneur Fernando Santos était donc privé de son buteur pour la rencontre face à la Suède (3-0) mercredi. Et ce dernier s’est empressé de rentrer en Italie. L’information n’a pas échappé à Vincenzo Spadafora, le ministre des Sports italien qui soupçonne l’attaquant de la Juventus Turin d’avoir enfreint le protocole sanitaire.

« Un homme dont je tairai le nom… »

Autant dire que sa réaction a provoqué un début de polémique… rapidement éteint par l’accusé lors d’un live sur Instagram. « Je suis revenu du Portugal à bord d'un vol sanitaire, je n'ai été en contact avec personne, a répondu l’ancien joueur du Real Madrid sur le réseau social. J'ai tout fait avec une autorisation. Ce dont on parle est totalement faux. Un homme en Italie dont je tairai le nom dit que je n'ai pas respecté le protocole sanitaire, mais c'est faux. J'ai respecté et je respecterai le protocole. Je suis tranquille. » Ministre ou pas, Cristiano Ronaldo ne s'est pas gêné pour faire taire l'homme politique...