Foot : Overdose de purges, Frank Leboeuf est dégoûté du foot

Foot : Overdose de purges, Frank Leboeuf est dégoûté du foot

Photo Icon Sport

A l’image de nombreux acteurs du football ces derniers jours, Frank Leboeuf constate que les joueurs sont incapables de suivre le rythme imposé. D’où la mauvaise qualité du spectacle cette saison.

Thomas Tuchel en France, Pep Guardiola et Jürgen Klopp en Angleterre, Toni Kroos en Espagne, Manuel Neuer en Allemagne… Partout en Europe, les acteurs se plaignent du calendrier surchargé. Et pour cause, les clubs qui disputent une compétition européenne doivent enchaîner tous les trois ou quatre jours, sans compter les matchs en sélection. Dans ces conditions, Frank Leboeuf n’est pas surpris par les nombreuses blessures, ni par la faible qualité du spectacle.

« Pour être honnête, je m’ennuie sur tous les matchs que je regarde en ce moment, a lâché le consultant dans un entretien accordé au Figaro. Sur le niveau de jeu, les matchs internationaux sont encore pires que les matchs de clubs. En octobre, sur la précédente trêve internationale, c’était catastrophique. Peu de jeu, pas d’intensité, on s’est ennuyé ferme et pas seulement avec les Bleus. Je suis très alarmiste, mais il faut aussi être sympa avec tout le monde, car c’est compliqué. »

« Ça devient emmerdant »

« Tu joues, il n’y a pas de supporter, c’est comme faire une pièce de théâtre avec une salle vide. Tu peux y parvenir deux ou trois fois mais après ça devient emmerdant, a comparé l’ancien défenseur central. Les joueurs en souffrent. Ajoutez à cela le calendrier infernal avec des matchs tous les trois jours et une préparation tronquée… Avec le Covid-19, un joueur est bloqué pendant 10-15 jours chez lui, sans entraînement à haute intensité et dès qu’il a fini, on veut qu’il rejoue de suite. Du coup, il se blesse. On le voit, les joueurs pètent les uns après les autres, certains sont en méforme… Ce sont des excuses légitimes à mes yeux. » Et ce n’est sûrement pas le dernier coup de gueule adressé aux instances.