PSG : Thomas Tuchel viré, Leonardo met fin au suspense

PSG : Thomas Tuchel viré, Leonardo met fin au suspense

Photo Icon Sport

Très critiqué par les supporters du Paris Saint-Germain ces dernières semaines, Thomas Tuchel semble plus que jamais menacé.

Avec deux défaites en trois matchs de Ligue des Champions, le club de la capitale jouera une partie de son avenir européen contre Leipzig, le 24 novembre prochain. En cas de défaite, cela risque de chauffer pour Thomas Tuchel, dont le poste d’entraîneur du PSG semble menacé. Mais dans une interview accordée aux médias officiels du club de la capitale, Leonardo a tenu à rassurer son entraîneur. Selon le directeur sportif brésilien, aucune discussion n’est engagée avec aucun coach et il n’est pas question de remplacer Thomas Tuchel en cours de saison. Un constat d’autant plus valable cette saison avec la crise économique. Car pour rappel, un licenciement de l’Allemand à sept mois de la fin de son contrat coûterait un peu moins de 10 ME au Paris SG.

« On doit soutenir le coach et aussi dire les choses. Avec Tuchel, on a eu une discussion et on a dit qu’on n’avait pas aimé la sortie médiatique. On a parlé et maintenant la discussion est claire pour tout le monde. Après il y a des discussions normales, on discute tout le temps par rapport à qui joue... De temps en temps elle est un peu plus chaude. On n’a jamais pensé à changer Tuchel, on n’a jamais appelé personne. Après, il y a des gens qui parlent, beaucoup de personne veulent venir, mais le club n'a jamais mis sur la table un autre entraîneur pour remplacer Tuchel. Là c'est le moment de se concentrer sur l'objectif. On a pleins de petits problèmes et là c'est le moment de concentrer tout le monde sur ça » a expliqué Leonardo.

Le cas Marquinhos-Danilo Pereira évoqué

Tout n’est pas rose pour autant entre les deux hommes puisque le directeur sportif parisien a reconnu un énorme bug concernant les inversions de poste de Danilo Pereira et de Marquinhos. « C'est clair que Marquinhos est un défenseur central et Danilo un milieu défensif, tout le même le sait, Tuchel aussi. Après, il ya des choix. NGotty, Fabinho Mascherano ont joué aux deux positions. Nous, on avait l'idée de prendre un milieu défensif. Marquinhos, depuis qu'il est arrivé en 2013, c'est le nouveau Thiago Silva. C'était l'idée qu'il soit le successeur. Après si le coach choisi une chose ou l'autre… » a regretté Leonardo, pour qui Thomas Tuchel n’a pas été inspiré en inversant les postes du Portugais et du Brésilien. Mais qui, tout du moins officiellement, respecte la décision de l’ancien manager de Dortmund.